Regulation de l'expression du transporteur vesiculaire des monoamines

par CLAIRE DESNOS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Henry.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La stimulation prolongee des cellules chromaffines provoque une augmentation de l'expression de certains enzymes de biosynthese des catecholamines et constituants des granules de secretion. Afin d'etudier cette induction trans-synaptique in vitro il est possible de stimuler de facon prolongee les cellules chromaffines bovines en culture en les depolarisant dans un milieu riche en potassium. Nous nous sommes interesses a l'expression d'une proteine de la membrane granulaire, le transporteur vesiculaire des monoamines, responsable de l'accumulation des catecholamines dans les granules de secretion. Le transporteur vesiculaire des monoamines est dose en utilisant un ligand specifique, la (#3h) dihydrotetrabenazine. Nos resultats indiquent qu'une entree de calcium dans les cellules chromaffines provoque une induction specifique de l'expression de transporteur, probablement par activation de sa neosynthese. Nous avons egalement observe, en collaboration avec m. Weber, qu'il existait une regulation du transporteur vesiculaire des monoamines dans les neurones sympathiques de ganglion cervical superieur de rat nouveau-ne en milieu depolarisant. Par la suite, notre objectif a ete de mieux comprendre les consequences d'une secretion soutenue et notamment de localiser sur quel type de vesicules se situait le transporteur induit. L'etude de la localisation subcellulaire montre que dans ces conditions de stimulation prolongee, les cellules chromaffines restent capables de secreter et accumulent des precurseurs de granules dont la composition membranaire et matricielle est modifiee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 P.
  • Annexes : 385 REF.

Où se trouve cette thèse ?