Organisation topologique des projections olfactives primaires chez la grenouille

par Iharimampionona Andriason-Ramaholimihaso

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Buser.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La stimulation electrique d'un rameau donne du nerf olfactif suscite des reponses de forme et d'amplitude comparables dans les bulbes olfactifs ipsi- et contralateral. La reponse contralaterale est engendree in situ et elle est transmise par les axones des neurorecepteurs a travers l'adherence bulbaire. Les dendrites des cellules mitrales contralaterales franchissent l'adherence bulbaire. Chaque bulbe beneficie des signaux issus d'une meme source unilaterale. L'arrangement des neurorecepteurs selon les axes medio-lateral et dorso-ventral se trouve transpose sur les axes homologues du bulbe ipsilateral, alors que la repartition des neurorecepteurs le long de l'axe antero-posterieur n'est pas reproduite. L'arrangement des projections contralaterales est diffus et mal ordonne. La stimulation electrique du nerf vomeronasal engendre dans le bulbe olfactif accessoire une reponse comparable a celle du nerf olfactif dans le bulbe olfactif principal. Il n'y a aucune projection du nerf vomeronasal sur le bulbe principal et du nerf olfactif sur le bulbe accessoire. Une stimulation electrique bilaterale de meme intensite et decalee dans le temps, de deux filets homologues du nerf olfactif entraine la diminution de la reponse des cellules mitrales du cote stimule le dernier. Cette inhibition est maximale pour un decalage temporel de 25 ms. A 25 ms de decalage, cette inhibition decroit avec la diminution de l'intensite de la stimulation appliquee la premiere. Il existe chez la grenouille une inhibition reciproque qui pourrait rendre compte de l'orientation de l'animal vers une source odorante


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 P.
  • Annexes : 142 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.