Analyse des effets de la progesterone sur la receptivite beta-adrenergique du myometre chez la rate gravide

par VALERIE VIVAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de René Ozon.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le myometre de rate gravide la progesterone exerce un effet permissif ou amplificateur sur tous les maillons de la transduction du signal beta2-adrenergique, implique dans le processus de relaxation muscle lisse uterin gravide: 1) la progesterone stimule la transcription du gene codant pour le recepteur beta2-adrenergique avec pour consequence une augmentation du niveau des arnm beta2-adrenergiques et consecutivement une elevation de la densite de ces recepteurs a la surface membranaire, directement accessibles a l'hormone endogene; 2) la progesterone augmente l'affinite des recepteurs beta2-adrenergiques pour l'agoniste et la capacite de couplage de ces recepteurs au systeme de transduction membranaire constitue par la proteine gs et l'adenyl-cyclase, permettant ainsi une production accrue d'ampc en reponse a la stimulation par l'agoniste; 3) la progesterone exerce tres vraisemblablement un effet post-recepteur au niveau des proteines g de transduction voire au niveau de l'adenyl-cyclase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 208 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.