Synthese de complexes metallo-organiques : caracterisation et etude des proprietes en optique non lineaire

par THIERRY THAMI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jacques Simon.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proprietes de polarisation ou d'hyperpolarisation d'unites moleculaires pour l'optique non lineaire sont reliees aux transferts de charge induits par la composante electrique du rayonnement. Ce transfert peut-etre uni-, bi-, ou tridimensionnel. On propose l'utilisation de complexes metallo-organiques pour acceder a des unites moleculaires dont l'hyperpolarisabilite est tridimensionnelle. Un complexe tetraedrique de cobalt a ete synthetise et les proprietes de generation de seconde harmonique en optique non lineaire sont decrites. L'ion metallique est entoure de deux ligands bidentates derives du 1-(phenylhydrazono)-2-(phenylimino)-ethane. La synthese de ligands dissymetriquement substitues par des groupes donneurs et accepteurs d'electron est decrite. La structure de l'un des ligands, substitue par les groupements nitro et dimethylamino, a ete determinee par diffraction des rayons x. Une etude par rmn a montre l'existence de deux conformeres cis et trans. Les proprietes d'hyperpolarisabilite de ce derive (formes cis et trans) sont environ 3 fois superieures a celles de la p-nitroaniline. L'etude par diffraction des rayons x du complexe de cobalt correspondant est decrite: elle montre que la geometrie de l'ion cobalteux est quasi-tetraedrique. Le complexe est de symetrie c#2. La structure cristalline (groupe d'espace p-1) revele l'existence de deux isomeres optiquement actifs. Les proprietes d'hyperpolarisabilite des ligands et des complexes ont ete mesurees par la technique efishg dans le dioxane et le chloroforme. De meme, le moments dipolaires a l'etat fondamental ont ete determines experimentalement (mesures dielectiques). Enfin, les proprietes d'absorption optiques des composes sont decrites. Les resultats montrent que la grandeur des coefficients d'hyperpolarisabilite des complexes sont superieures a la somme tensorielle de l'hyperpolarisabilite des deux ligands cis. L'importance de l'effet des orbitales d du cation metallique sur les proprietes d'hyperpolarisabilite est soulignee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 111 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.