Etude des interactions de l'alliage liquide plomb-lithium avec les aciers austenitiques et martensitiques

par NATHALIE SIMON

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Claude Deslouis.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre des etudes concernant la fusion thermonucleaire. Il consiste dans l'etude des interactions de l'alliage tritigene liquide pb17li avec des materiaux de structure envisages pour les reacteurs. Dans un premier temps, les coefficients de diffusion du fer et du chrome dans pb17li liquide a 500c ont ete determines, on trouve: d(fe)=2 a 6. 10##1#4 m#2/s et d(cr)=6. 10##1#2 a 4. 10##1#1 m#2/s. Dans un second temps, des essais de transfert de masse dans pb17li ont ete realises en conteneur anisotherme sur des metaux purs (fe, ni et cr), sur des binaires fe-cr et sur des materiaux austenitiques. Ces essais mettent en evidence une perte de masse sur le nickel tres importante, en accord avec sa grande solubilite, et une perte de masse sur le chrome un ordre de grandeur plus importante que celle sur le fer, en accord avec un coefficient de diffusion de cr trois ordres de grandeur superieure a celui de fe. En ce qui concerne la corrosion des binaires fe-cr nos essais montrent que leur perte de masse est identique a celle du fer pur. Quant a l'etude des austenitiques, elle revele trois points importants: 1) la structure gamma permet un transfert de chrome plus important que la structure alpha, 2) la presence de cr freine la mise en solution de ni, 3) la porosite des couches de corrosion resulte de la perte en cr et ni. Enfin, la confrontation de nos resultats avec ceux obtenus precedemment dans differents laboratoires conduit a la determination de l'etape limitante des mecanismes de la corrosion de l'acier 1. 4914: diffusion de fe dans pb17li, et pour l'acier 316l: diffusion de cr dans pb17li


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 55 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.