Emission photoelectrique de surfaces metalliques amplifiee par avalanches electroniques dans l'air ambiant. Etude de la stabilite de l'amplification

par PIERRE-PHILIPPE MOUSSOU

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MAX GOLDMAN.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les courants d'emission photoelectrique de surfaces metalliques dans l'air ambiant peuvent etre collectes et amplifies au moyen d'une electrode pointue portee a une haute tension positive. En faisant varier la longueur d'onde de la lumiere incidente, il est possible d'obtenir des spectres d'emission reproductibles et caracteristiques d'echantillons metalliques. En reduisant la taille du spot lumineux, il est possible de detecter des rayures a la surface d'echantillons metalliques. Les mecanismes de l'amplification par avalanches dans l'air ambiant, comparables a ceux des compteurs proportionnels, sont etudies a partir d'une representation simplifiee. La thermodynamique irreversible permet de montrer qu'une region d'avalanches electroniques tend a accroitre son gain d'avalanche. En maintenant suffisamment bas le courant total, une amplification stable peut neanmoins etre obtenue. Une illustration experimentale de ces mecanismes est fournie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 70 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.