Hybridation somatique chez la tomate (lycopersicon esculentum mill. )

par CATHERINE LEFRANCOIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de EMILE MIGINIAC.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Un protocole de regeneration de plantes entieres a partir de protoplastes de differentes especes sauvages de lycopersicon (l. Chilense, l. Pennelli, l. Peruvianum et solanum lycopersicoides) a ete mis au point. Il est envisage que les organites (chloroplastes et mitochondries) aient un role dans les caracteres de resistance aux stress portes par les especes sauvages de lycopersicon. Malheureusement, en raison des incompatibilites sexuelles existant entre ces especes et la tomate lorsque celle-ci est employee comme parent male, il est impossible de placer le noyau tomate en situation d'alloplasmie. L'obtention d'hybrides somatiques et de cybrides de tomate pourrait permettre l'etude du role eventuel des organites vis-a-vis des caracteristiques de tolerance aux stress. Des experiences d'hybridation somatique par fusion de protoplastes de l. Esculentum et l. Peruvianum ont ete effectuees. L'utilisation d'un genotype transgenique de tomate s'est revelee satisfaisante, et plusieurs hybrides somatiques possedant differents niveaux de ploidie sont actuellement en cours d'etude. En parallele, la recherche d'un materiel pouvant conduire a la production in vitro de cybrides de tomate a ete effectuee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 236 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.