Etude des voies de biosynthese des acides gras a tres longue chaine dans les graines en maturation de limnanthes alba : caracterisation des reactions d'elongation. mise en uvre d'un plan de selection de plantes a teneur en huile elevee

par ANITA LARDANS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Antoine Trémolières.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail concerne les voies de biosynthese des acides gras a tres longue chaine (agtlc) specifiques de graines de limnanthes alba, une plante superieure interessant les industries oleo- et petro-chimiques. L'accumulation de ces agtlc, a savoir les acides 5-cis-eicosenoate, 13-cis-docosenoate et 5,13-cis-docosadienoate, dans les triacylglycerols (tag) implique la voie du glycerol-3-phosphate. De plus, cette synthese de tag apparait etre un evenement compartimente dans le temps chez l. Alba. Une etude des acyl-coa elongases, enzymes membranaires catalysant la biosynthese des agtlc, a ete entreprise dans les graines immatures de l. Alba. Deux systemes d'elongation distincts ont ete mis en evidence, l'un allongeant le stearyl-coa et l'autre allongeant l'oleoyl-coa. Ces activites d'elongation sont respectivement associees a des fractions subcellulaires sedimentant a 100. 000 g et 15. 000 g. La stearyl-coa elongase et l'oleoyl-coa elongase sont respectivement eluees d'une colonne de deae cellulose a des concentrations en nacl de 0. 35 et de 0. 20 m. Elles presentent respectivement des masses moleculaires apparentes de 300 et 250 kda et sont respectivement constituees de 3 (59, 62 et 75 kda) et de 2 sous-unites (59 et 75 kda). Ces deux systemes d'elongation sont localises dans des membranes differentes en ce qui concerne leur composition en acides gras. Parallelement, une variete de plantes de l. Alba, donnant des graines riches en huile, a ete isolee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 156 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.