Evolution de la tension lors de l'ouverture de contacts metalliques parcourus par un courant

par TOUSSAINT-YAO KOUAKOU

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de ROBERT HAUG.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a l'etude et a la modelisation de l'evolution de la tension electrique, entre des contacts separables en cu, jusqu'a l'apparition de l'arc. L'etude de la caracteristique tension-temps a revele la subdivision de cette evolution temporelle en quatre sequences nettement differenciees par la duree, la vitesse de montee de la tension et les phenomenes thermiques mis en jeu. La vitesse de montee de la tension varie de 10#3 a 10#9v. S##1 au cours de l'ouverture. L'analyse spectroscopique temporelle du rayonnement lumineux emis par le pont interface entre les deux electrodes, en particulier le spectre des photons du cuivre excite (cui) et ceux du cuivre ionise (cuii), a apporte la preuve que la conduction electrique dans ce pont, depuis sa formation jusqu'au pic de cette ascension, se passe en phase condensee. A chacune des sequences, nous avons construit un modele dans lequel un certain nombre d'hypotheses est utilise. Les resultats issus de ces modeles, a savoir la temperature, les dimensions du pont, son critere de stabilite et les energies mises en jeu, sont comparables, en ordre de grandeur a ceux deja observes par d'autres chercheurs. Nous proposons une perspective d'application de notre modele a la surveillance des disjoncteurs h. T.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 17 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.