Contribution a l'etude du flux de matieres a la base du reseau trophique pelagique dans une mer oligotrophe (mer ligure mediterranee)

par SI-KYOON KIM et FERIDOUN RASSOULZADEGAN

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de PAUL NIVAL.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude des cycles saisonniers des peuplements microbiens et des particules detritiques a 2 stations, l'une cotiere et l'autre situee au large, a permis d'etablir les variations des taux de croissance et de production d'organismes du reseau microbien fractionne en 3 gammes de taille. Les recherches entreprises dans le cadre de ce travail concernent quatre directions principales: estimation des proportions et de la repartition en tailles des biomasses microbiennes hetero- et autotrophes; estimation des taux de croissance au sein des differentes categories de taille; estimation des efficacites de transfert entre ces categories; estimation de la production globale de chaque fraction de taille. Tout d'abord, nous avons trouve pour la colonne d'eau (0-75 m) au point b une correlation negative entre le pourcentage bacterien du carbone organique particulaire (cop) et le cop. Les biomasses de la communaute heterotrophe (sauf les nanoflagelles heterotrophes) sont plus importantes que celles autotrophes. Le peuplement bacterien est le plus important dans la communaute heterotrophe et les nanoflagelles autotrophes sont les plus importants dans la communaute autotrophe. Le rapport des biomasses bacteries sur phytoplancton varie entre 0,49 et 0,70. Les variations saisonnieres du pourcentage du carbone organique autotrophe (coa) par rapport au cop sont comprises entre 9 et 66%. A la station du large, les biomasses des heterotrophes diminuent d'un ordre de grandeur de la surface a 1000 m pour les bacteries, de deux pour les pico- et nanoflagelles et de trois pour les cilies. Ensuite, les temps de generation au point b montrent que les valeurs sont inferieures a 1 jour pour les organismes heterotrophes et sont de 1 a 2 jours pour les autotrophes. Pour la station du large, les valeurs des temps de generation bacteriens varient entre 0,6 et 2,5 jours pour la surface et entre 0,8 et 11,6 jours pour la colonne d'eau 200-1000 m. Enfin, les productions bacteriennes ne sont pas totalement resorbees par le seul broutage des flagelles heterotrophes. Par contre, l'ensemble pico- et nanoplancton peut etre controle par les peuplements de cilies

  • Titre traduit

    Study of contribution of flux matter at the base of pelagic microbial food web in an oligotrophic sea (ligurian sea in mediterranean sea)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 198 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1992 199
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.