Contribution a l'etude du role des hormones endogenes (acide abscissique, acide indole-3-acetique et cytokinines) dans le developpement de la graine et de l'embryon chez la tomate (lycopersicon esculentum mill. ). Etude de la compartimentation des cytokinines pendant l'embryogenese

par VALERIE HOCHER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de EMILE MIGINIAC.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La regulation hormonale du developpement d'embryons et de graines a ete etudiee chez deux genotypes de tomate (lycopersicon esculentum mill. ) chez le cultivar vilmorin, des dosages immunoenzymatiques d'acide abscissique (aba), d'acide indole-3-acetique (aia), et de cytokinines (cks) ont ete realises dans des graines et des tissus du fruit-placenta et mesocarpe-preleves a huit stades embryonnaires (allant de l'embryon globulaire a l'embryon mature). La phase de differenciation de l'embryon s'accompagne d'une importante teneur en aia dans les graines. Quant a la phase de croissance, elle se caracterise par une accumulation de matiere (fraiche et seche), d'aba et, a une moindre echelle, d'aia et de cks. La phase de maturation s'accompagne d'une importante deshydratation de la graine et d'une diminution des teneurs en hormones de tout type. De plus, les quantites d'hormones restantes se repartissent differemment dans la graine: l'aba tend a s'accumuler preferentiellement dans le tegument et dans l'embryon, alors que l'aia et les cks se retrouvent principalement dans l'albumen. Dans le placenta et le mesocarpe, les variations des teneurs en hormones se sont averees similaires a celles observees dans les graines. Cependant, les teneurs se sont revelees plus faibles que dans la graine. Dans les graines entieres du cultivar tezier, les variations hormonales se sont montrees similaires a celles observees dans les graines vilmorin, a l'exception toutefois de l'aia, qui dans ce cas ne s'accumule pas pendant la phase de differenciation de l'embryon. La localisation immunocytochimique des cks lors des premiers stades embryonnaires a permis de detecter la presence de ces hormones essentiellement dans l'embryon chez le cultivar vilmorin. Cette localisation evolue avec la structure embryonnaire et tend a se concentrer dans les tissus a forte activite mitotique. Une localisation nucleaire irreguliere de ces hormones conduit a l'hypothese d'une relation entre un immunomarquage particulier et une phase precise du cycle cellulaire. La localisation des cks dans des tissus phloemiens permet de suggerer des echanges entre la plante mere et la graine. La signification physiologique de ces observations est discutee, et diverses propositions d'utilisation de ces donnees sont faites, notamment pour l'amelioration du sauvetage d'embryons et l'optimisation de l'embryogenese somatique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 161 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.