Granites et dolerites proterozoiques de la boutonniere d'irherm. (anti-atlas occidental, maroc) (petrologie, geochimie et signification geodynamique)

par AHMID HAFID

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Jean-Paul Sagon.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le socle de la boutonniere d'irherm (anti-atlas occidental, maroc) est forme de granites eburneens intrusifs dans une serie de shales et grauwackes, metamorphisee et plissee. Les granites sont representes par un granite porphyroide oriente, a phenocristaux de feldspath potassique (1 a 3 cm) qui represente l'essentiel des affleurements, et un granite leucocrate a grain fin, en petits filons orientes ne-sw. Le granite porphyroide forme un groupe chimiquement tres homogene, presentant une composition de granodiorite et de granite monzonitique, alors que le granite fin leucocrate a une composition de leucogranite. Ces deux granites forment une suite continue qui presente une tendance d'affinite calco-alcaline. Selon leur composition ils pourraient avoir une origine mixte. Leur contexte de mise en place correspondrait a un domaine de collision. Posterieurement a leur mise en place, ces granites ont subi une deformation heterogene, accompagnee d'un metamorphisme epizonal, et d'un hydrothermalisme, caracterise essentiellement par la cristallisation de la magnetite et d'une generation de muscovite riche en celadonite et pauvre en ti. Au proterozoique superieur, anterieurement a la formation volcano-detritique du precambrien 2-3, la boutonniere d'irherm est recoupee par un complexe filonien de dolerites oriente ne-sw a n-s, dans le socle et a travers la couverture calcareo-quartzitique. Ces dolerites sont intensement transformees. La paragenese primaire etait formee par le plagioclase, le pyroxene, l'ilmenite, l'apatite, le quartz et la hornblende vert-brunatre (ferro-edenite) formee a la fin de la cristallisation du magma. Ces dolerites ont une composition de basaltes tholeiitiques intracontinentaux. Deux groupes a et b apparemment de sources mantelliques differentes ont pu etre distingues. Ils se differencient par leurs teneurs en ti, fe, co, v, ni, relativement elevees dans le groupe a, et par celles en terres rares legeres, relativement elevees dans le groupe b. Les deux groupes evoluent de la meme maniere par un processus de cristallisation fractionnee. La transformation de ces dolerites est liee aux evenements panafricains qui ont affecte les granites et leur encaissant. La presence de ces tholeiites continentales dans la boutonniere d'irherm (ainsi que dans l'anti-atlas sud-occidental d'une facon generale) temoigne donc d'un amincissement crustal de cette partie nord du craton ouest africain au cours du proterozoique superieur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 266 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1992 172
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 538(92-07)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 92 PA06 6172
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.