Plasticite fonctionnelle de l'organisation spatiale des champs recepteurs du cortex visuel primaire du chat : etude extra- et intracellulaire

par Dominique Debanne

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Yves Frégnac.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Deux types de champs recepteurs (appeles simples et complexes) sont decrits dans l'aire 17 du chat en fonction du degre de recouvrement (respectivement faible et eleve) des reponses a l'apparition (on) et a l'extinction (off) du stimulus visuel. La question abordee ici consiste a determiner si le niveau relatif des reponses on et off exprime en un point du champ recepteur peut etre module par des processus dependant de l'activite neuronale. Un protocole d'apprentissage cellulaire a ete mis au point, ou les reponses on et off dans une position donnee du champ recepteur etaient associees a des niveaux de decharges differents imposes soit par iontophorese lors d'un enregistrement extracellulaire, soit par le controle direct du potentiel de membrane postsynaptique en appliquant intracellulairement un courant depolarisant ou hyperpolarisant. Des modifications significatives de la dominance relative on/off ont ete observees chez le chaton et le chat adulte dans environ la moitie des cellules conditionnees. Les changements induits s'accordent avec l'hypothese d'un controle des changements d'efficacite synaptique par le niveau de covariance impose entre activites pre et post-synaptiques. La specificite spatiale des effets induits a ete demontree dans la moitie des conditionnements extracellulaires. La selectivite temporelle a ete etudiee en decalant la phase de declenchement de la periode d'action iontophoretique par rapport a la stimulation visuelle. Pour les cellules conditionnees intracellulairement, une potentiation du potentiel postsynaptique composite evoque par le stimulus lumineux a ete observee apres l'appariement de sa presentation ou de son extinction avec un courant depolarisant (changement moyen=+35%), alors qu'une depression etait observee (15%) apres association avec un courant hyperpolarisant. Sur la base d'enregistrements intracellulaires de champs recepteurs simples et l'observation de reponses excitatrices antagonisees par des inhibitions pour la caracteristique du stimulus ne donnant pas de reponse supraliminaire, nous avons propose un modele general de champ recepteur (simplexe) ou la connectivite excitatrice est supposee de type complexe. Les changements d'efficacite de la transmission excitatrice et inhibitrice predits par des regles de modification de type hebbien rendent compte de la plupart des modifications induites experimentalement dans les champs recepteurs simples ou complexes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 643 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.