Les limites du refroidissement laser dans les melasses optiques a une dimension

par Yvan Castin

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean Dalibard.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les techniques de refroidissement d'atomes par laser dans les melasses optiques conduisent a des temperatures minimales de quelques microkelvins. Dans ce regime ultra-froid, le mouvement des atomes n'est plus descriptible en termes d'une force de friction visqueuse et d'une diffusion en impulsion. Pour obtenir les limites du refroidissement, nous avons donc developpe de nouvelles approches, dont la plus fructueuse traite quantiquement le mouvement atomique dans le potentiel cree par la lumiere. Les melasses sont etudiees pour les deux configurations laser modeles a une dimension, sigma+sigma et oxoy. Les atomes ont alors une impulsion quadratique moyenne minimale d'environ 6 fois la quantite de mouvement d'un photon laser


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 109 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T PARIS 6 1992 79
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.