Aspects biochimiques du controle exerce par les opioides sur les systemes cck-ergiques centraux

par Jean-Jacques Benoliel

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de FRANCOIS CESSELIN.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des donnees comportementales suggerent que le cck est un antagoniste endogene des opioides. Ainsi, une activation des systemes cck-ergiques centraux pourrait rendre compte des phenomenes de tolerance et/ou de dependance vis-a-vis des opioides. Cependant, au plan biochimique, la nature des interactions entre les systemes opioidergiques et cck-ergiques centraux reste peu etudiee. C'est pourquoi nous avons examine les effets de composes opioides sur divers marqueurs des systemes cck-ergiques, chez le rat. Notre etude montre que: 1) un traitement aigu ou chronique avec la morphine ne modifie ni les concentrations tissulaires de cck ni celles de l'arnm codant pour son precurseur dans diverses structures centrales; 2) in vitro, la liberation de cck (calcium-dependante, evoquee par le potassium) a partir de la moitie dorsale de la moelle epiniere est inhibee par le dago (agoniste des recepteurs mu) et par de faibles concentrations de dtlet (agoniste delta). Au contraire des concentrations elevees de dtlet l'augmentent. Cette observation suggere l'existence de sous-types de recepteurs delta; 2) le compose u 50488 h (agoniste kappa) n'exerce aucune influence sur la liberation spinale de cck. Cependant il bloque l'inhibition induite par le dago, suggerant l'existence d'interactions fonctionnelles entre les recepteurs mu et kappa dans la moelle epiniere. En revanche, les effets de la dtlet persistent en presence du compose u 50488 h; 4) la morphine augmente la liberation spinale de cck. Cet effet resulte de la stimulation simultanee des recepteurs mu, delta et kappa par la morphine. L'inhibition normalement induite par l'activation des sites mu etant bloquee par celle des sites kappa, seul intervient l'effet excitateur lie a celle des recepteurs delta. En conclusion, les opioides sont donc capables (via les sites delta) d'activer les systemes cck-ergiques centraux en accroissant la liberation de cck sans affecter les taux du peptide ou de l'arnm codant pour son precurseur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 419 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Académie nationale de médecine (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 76206
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.