Mise au point d'une technique et d'une methodologie utilisant la resonance magnetique nucleaire pour caracteriser les transports diphasiques

par YOUNES BENKEDDA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JACQUES LEBLAND.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette these est de mettre au point une technique utilisant la resonance magnetique nucleaire pour caracteriser les transports diphasiques. La technique denommee pfgnmr (pulsed field gradient nuclear magnetic resonance) est couramment utilisee pour l'etude de la diffusion. Nous l'avons developpee pour caracteriser les transports diphasiques sur un troncon de longueur egale au diametre d'une canalisation circulaire avec une approche theorique simple. Afin de justifier la technique et de demontrer son assez vaste domaine de validite, des mesures de vitesse moyenne et de distribution de vitesse ont ete etudiees pour des ecoulements monophasiques laminaires et turbulents, c'est-a-dire dans les situations ou les profils de vitesses sont bien connus. Les vitesses moyennes ont ete etudiees de la phase du premier echo de spin nucleaire; les distributions de vitesses ont ete obtenues par transformee de fourier de la variation du signal du premier echo en fonction du gradient de champ magnetique applique. Par la suite, nous avons etendu cette technique a l'etude des ecoulements diphasiques (eau-air) et on a pu acceder: a la vitesse moyenne de l'eau dans le diphasique (eau-air), a la distribution de vitesse, au taux de presence de l'eau. Le taux de presence de l'eau est directement deduit d'une mesure de l'amplitude initiale du signal de precession libre. Nous avons constate que le moindre debit d'air injecte dans le canal ou l'ecoulement est initialement laminaire, perturbe l'ecoulement et induit une distribution de vitesse voisine de celle observee dans un ecoulement turbulent


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 33 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.