Systèmes d'interfaces pour la gestion d'objets persistants, Omnis

par Marie-Jo Bellosta

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Patrick Valduriez.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .


  • Résumé

    Les SGBDOO ont pour principale motivation d'apporter une solution nouvelle aux problèmes rencontrés par les applications ayant à manipuler de grands volumes de données complexes. En combinant les avantages des SGBD et des systèmes OO, ils apportent un meilleur support des objets complexes et une plus grande productivité des programmeurs d'applications par rapport aux systèmes relationnels. Dans ce contexte, cette thèse propose un système d'interfaces pour la gestion d'objets, omnis, destiné à faciliter la connexion entre des outils OO tels que des compilateurs, interpreteurs ou programme CAO et un gérant extensible d'objets afin de fournir un support au stockage des objets persistants et partagés. Omnis a pour objectif de rendre le gérant de schéma indépendant du modèle objet qu'il accueille. Son originalité réside dans sa capacité à s'adapter à différents modèles objets via son analyse des modèles et son extensibilité. L'analyse des modèles décompose tout modèle objet en au moins cinq sous-modèles: instanciation, héritage, agrégation, composition et client. Les sémantiques de chaque sous-modèle sont définies par un ensemble d'invariants et un ensemble d'opérations. Ainsi, l'accueil d'un nouveau modèle consiste à spécialiser les sous-modèles pertinents en redéfinissant ou en enrichissant leurs invariants et leurs opérations. L'extensibilité d'omnis est due à son modèle objet réflexif permettant la création dynamique d'objets de meta-description pour capturer de nouveaux modèles objets. Outre les bénéfices traditionnels de réutilisabilité et d'extensibilité, cette approche ouvre la voie à l'intéropérabilité entre systèmes basés sur différents modèles objets en fournissant une uniformité dans les protocoles de gestion de schéma, d'accès et de représentation d'objets

  • Titre traduit

    An object management interface system, omnis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 57 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T920502
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1992PA066034
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.