Etude par microscopie de fluorescence des transitions de phases du premier ordre dans les monocouches de langmuir d'acides gras et d'acyl amino acides

par SILVERE AKAMATSU

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de FRANCIS RONDELEZ.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie par microscopie de fluorescence les transitions de phases du premier ordre dans les monocouches de langmuir (interface eau/air) d'acides gras (myristique, pentadecanoique et palmitique) et d'acyl amino acides (d- et l- myristoyl et pentadecanoyl alanine). L'analyse quantitative des morphologies de croissance correspondantes donne de precieuses informations sur les phenomenes physiques observes dans ces systemes naturellement bidimensionnels et en apesanteur. Dans le cas des acides gras, les observations optiques se correlent tout-a-fait avec les mesures de pression de surface (isothermes de compression). Nos donnees permettent de construire un diagramme de phases generique compatible avec les resultats obtenus par d'autres groupes de recherche. Nous montrons de plus que l'observation de domaines condenses circulaires (et donc d'equilibre) a basse temperature, mais ramifies par digitation isotrope a haute temperature, correspond en fait a la transformation de la phase liquide expanse (le) en deux phases condensees lc1 et lc2 distinctes. L'instabilite initiale des domaines de phase lc2 est decrite par la theorie de mullins-sekerka de la croissance diffusive. Nous avons tente d'evaluer les rayons critiques d'instabilite et de germination, ainsi que la longueur capillaire correspondant a la sursaturation experimentale. Cela donne un moyen d'estimer pour la premiere fois la tension de ligne entre les phases le et lc2. A la transition le-gaz, on observe des mousses bidimensionnelles dont nous avons decrit l'evolution topologique locale et pour lesquelles nous proposons un mecanisme hydrodynamique stabilisant. En etudiant des acyl amino acides, on ne change pas l'allure qualitative du diagramme de phases. Cependant la croissance de la phase condensee sous forme de dendrites montre qu'elle est anisotrope. La relation entre vitesse de croissance et taille semble etre en accord avec les recentes theories de selection de forme. La determination de l'anisotropie de tension de ligne correspondante reste imprecise. Par ailleurs, selon l'intensite de la sursaturation, differentes formes de croissance peuvent etre engendrees. Ce phenomene est encore mal explique. A la transition le-gaz, les interactions dipolaires a longue portee dans ces monocouches conduisent a la formation d'une morphologie striee periodique faiblement correlee, dont les caracteristiques sont quantitativement comparables aux resultats theoriques de mcconnell et andelman


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 189 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.