Etude de la différenciation post-natale de l'épididyme de souris

par Malika Bendahmane

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire

Sous la direction de Marcelle-Anne Fain-Maurelle.

Soutenue en 1992

à Paris 5 .


  • Résumé

    La différenciation post-natale de l'épididyme de souris a été étudiée systématiquement à l'âge de 7, 14, 21, 28 et 35 jours. Les données électrophorétiques ont montré que les protéines dénombrées dans l'épididyme de souris pubère sont en grande majorité présentes dès la fin de la première semaine de la vie post-natale. Au cours du développement, apparaissent progressivement, en petit nombre, des protéines régionales caractéristiques de l'épididyme. L'expression de quelques unes d'entre elles est contrôlée par les androgènes et les oestrogènes. L'étude de l'affinité de ces protéines pour cinq lectines a montré qu'elles sont plus ou moins riches en fucose, mannose, NAc-glucosamine et NAc-galactosamine. L'étude cytochimique de la distribution des sites de liaisons des lectines aux glycoprotéines a mis en évidence l'acquisition progressive d'une spécificité régionale et cellulaire au cours de la période de différenciation. L'étude immunocytochimique d'une protéine androgénodépendante, spécifique de la partie distale de l'épididyme, a révélé une dissociation nette entre sa synthèse ( à 7 jours ) et sa sécrétion ( à 21 jours ).

  • Titre traduit

    Postnatal differentiation of the mouse epididymis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 93-107

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.