Etude sociolinguistique des parlers de la région du centre nord et de la région orientale du Maroc : phonologie et phonétique du nombre et de la variété des registres langagiers (arabe dialectal régional et berbère)

par Mostafa Benabbou

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Louis-Jean Calvet.

Soutenue en 1992

à Paris 5 .


  • Résumé

    Nous avons essayé à notre manière de voir si l'utilisation d'une approche sociolinguistique et son application au domaine arabe et berbère peut être féconde ou non. Pour cela, il nous a fallu recueillir un corpus dans 46 points d'enquête repartis dans le centre nord et la région orientale du Maroc. Notre thèse est divisée en trois grandes parties : la première est consacrée à une étude théorique de la sociolinguistique et de la dialectologie : leur apparition, les écoles, leur évolution. . . Nous avons consacré un chapitre à la dialectologie arabe au Maroc. Dans la seconde partie, nous avons effectué une analyse phonologique et phonétique du système vocalique et consonantique de l'arabe marocain régional et du berbère. Aussi, nous avons mis l'accent sur les variations inter et intra-dialectales et le contact entre l'arabe marocain et le berbère. A l'aide du questionnaire, nous avons établi des cartes linguistiques qui illustrent bien les variations phonétiques et phonologiques qui existent d'une région à une autre. Dans la troisième partie, nous avons analysé l'ensemble des informateurs selon des paramètres sociaux : âge, sexe, niveau scolaire (240 variables ont été traitées). Il est apparu que hommes et femmes, jeunes et vieux, scolarises et non scolarises, n'adoptent pas toujours le même langage dans leur discours. Enfin, nous avons présenté une analyse individuelle de chaque informateur (46 informateurs).

  • Titre traduit

    Sociolinguistic study of dialects of the north centre and the oriental regions of morocco : phonology and phonetic number and variety of linguistic registers. (regional dialectal arabic and berber)


  • Résumé

    We have tried in our own way to see if the utilization of a sociolinguistic approach and its application in both Arab and Berber domains could be prolific or not. That’s why, we had to gather a corpus of 46 points of inquiries distributed in the north centre and the oriental region of morocco. Our thesis is divided to three major parts : the first part is devoted to a theoric study of sociolinguistic and dialectology : their appearance, schools and their evolutions. . . We have devoted a whole chapter to the Arabic dialectology in morocco. In the second part, we have carried out a phonologic and phonetic analysis of the vocalic and consonantic system of the regional Moroccan Arabic and Berber. We then have insisted on the inter and intra-dialectal variations and the contact between the Moroccan Arabic and Berber. With the help of the questionnaire we have worked out some linguistic maps which illustrate the phonetic and phonologic variations which exist from a region to another. In the third part, we have analyzed the whole of informants speeches according to same social parameters such as : age, sex, having got a school attendance or not. (240 variables had been treated). It has then become apparent that men and women, young and old informants, do not adopt the same language in their speech. Finally, we have presented an individual analysis of each informant (46 informants).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1011 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 974-993. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16051-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.