Histoire de l'enseignement de la sculpture à l'Ecole des Beaux-Arts au XIXème siècle : les concours de Composition et de Figures modelées (1816-1863)

par Frédéric Chappey

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Bruno Foucart.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Fondée sur l'analyse d'archives inédites de deux compétitions scolaires, les concours d'esquisses de composition et les concours de figures modelées (créés respectivement en 1816 et 1842), notre étude tente d'apporter des éclaircissements sur le mode de fonctionnement global de l'enseignement de la sculpture à l'École des Beaux-Arts durant le XIXème siècle. S'inscrivant dans une reprise en main généralisée du domaine des "beaux-arts" décidée par le nouveau pouvoir politique issu de la restauration et confiée à Quatremère de Quincy, récent secrétaire perpétuel de l'académie royale des Beaux-Arts, la création de concours en composition sera favorablement accueillie par les sculpteurs, élèves comme professeurs, à l'inverse des peintres fort suspicieux qui n'adhèreront a ces nouvelles épreuves scolaires que contraints et forces par les règlements. Les recherches entreprises ont ainsi abouti à approfondir notre connaissance quant à l'organisation des nombreux ateliers privés de sculpture (et de peinture) qui existaient parallèlement à l'école des Beaux-Arts, la suprématie exercée parfois par certains d'entre eux en matière de résultats scolaires, l'emprise absolue de l'académie sur l'école, l'évaluation du nombre limite des élèves sculpteurs par rapport aux élèves peintres, la durée longue des cursus scolaires, l'iconographie résolument classique des sujets de concours, ou encore les modalités techniques et stylistiques de l'exécution et de la conservation de ces travaux d'école.

  • Titre traduit

    History of sculpture teaching at the School of Fine Arts in 19 th century : the composition and modeled figures contests (1816-1863)


  • Résumé

    Based on the analysis of unpublished archives of two school competitions: the sketches contests of composition and the modeling figures contests (respectively created in 1816 and 1842), this study aims to bring forward enlightments on the global functioning of sculpture tutoring at the School of Fine Arts during the nineteenth century. Because of the generalized high hand on the fine arts program adopted by the new political power after the "restauration" that out in charge Quatremère de Quincy, new elected life-secretary of the royal academy of fine arts, the creation of contests in composition was favorably accepted by the sculptors, students and teachers alike contrary to the very suspicious painters who will be forced to comply to these new school exams by severe regulations. This research helps our understanding of the organization of numerous private workshops of sculpture (and painting) that flourished next to the school of fine arts, the excellency of some of them in view of their school success, the absolute high level of the academy over the school of fine arts, the limited number of sculptors students compared to the painters students, the long period of schooling cursus, the maintenance of classical contests and even note the technical and stylistic organization of the workshops at the school of fine arts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (foliotation multiple [1293] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2407
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 361 (1)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 361 (2)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 361 (3)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 361 (4)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 361 (5)
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Th 361 (6)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16272-<1 À 6>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 500
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1739
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.