Conceptions africaines de la maladie et rites de guérison (le cas des Basaa-Bantu du Sud Cameroun)

par Jean-Marc Bikay-Nyounay

Thèse de doctorat en Sciences des religions

Sous la direction de Michel Meslin.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Les populations du sud-Cameroun que sont les Basaa-Bantu, ont eu tour à tour une conception traditionnelle de la maladie-guérison, une conception occidentale moderne dédoublée d'une conception chrétienne. Apres cent ans d'évangélisation, ces populations associent d'une part la médecine traditionnelle à la médecine moderne, et manifestent d'autre part des signes d'une réelle appropriation du message évangélique au point qu'elles peuvent à partir de ces diverses conceptions, d'un nouvel examen de l'écriture et de la tradition de l’Église, proposer à l'Église universelle, une transition sémantique du sacrement des malades au sacrement de guérison. Une transition qui s'adapte à la conception africaine de la maladie et de la thérapie. Cette guérison est à prendre moins dans un sens magique que biblique. En effet, la guérison proposée par Jésus-Christ à l'homme de tous les temps et de tous les lieux, est une guérison totale de l'homme. Elle comporte une dimension spirituelle qui peut entrainer une guérison corporelle en vue de la réalisation de son salut. Une dimension en fait très proche de la conception africaine.

  • Titre traduit

    African conceptions concerning illness and rituals of recovery (the case of the Basaa-Bantu of south Cameroon)


  • Résumé

    The Basaa-Bantu, population of south Cameroon, have had in turn, a traditional conception of disease -cure, a western and modern conception, to which was added a Christian conception. After 100 years of Christianism, these populations associate on the one hand the traditional medicine with modern medicine and demonstrate, on the other hand, signs of a real adaptation of the evangelical message to the extent that they can, from these various conceptions of a new examination of the scriptures and the tradition of church, propose to the universal church a semantic transition from the sacrament of the sick to the sacrament of recovery. A transition which is adaptable to the African conception of disease and cure. This recovery should be taken less in magical sense then biblical. In effect, the cure propose by Jesus Christ to man of all time and all places, is a total cure of man. It comprises a spiritual dimension which can bring about a bodily cure with a view to the realization of its salvation. A dimension in reality, very close to the African conception.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (589 f., [2] dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2416
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16267-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 719
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 492
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.