La durée chez Spinoza

par Yannis Prélorentzos

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Marie Beyssade.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Spinoza distingue les concepts de durée, d'éternité et de temps à travers toute son œuvre. Il part du principe que toute essence (ce qui est intelligible) est une vérité éternelle, c'est-à-dire nécessairement vraie, indépendamment de toute relation au temps. L'éternité, qui n'est pas une durée infinie, est définie par l'existence qui suit nécessairement d'une essence, et la durée par l'existence qui ne remplit pas cette condition. Or, selon son étude sur Descartes et la lettre 12, seul l'être unique absolument infini est éternel, l'existence d'aucun de ses effets n'étant nécessairement liée à une essence. En revanche, dans l'éthique, en dehors de dieu, l'éternité est attribuée à tous les modes infinis, mais aussi à des modes finis, tels que les âmes de toutes les choses singulières, dans la mesure où leur existence est conçue comme une conséquence nécessaire de la seule définition d'une chose éternelle. La distinction entre la durée et le temps est, pour l'essentiel, conçue toujours de la même façon. Si la durée est quelque chose de réel et de positif, en dehors de la pensée, le temps présuppose les êtres pensants. Il n'est qu'un auxiliaire de l'imagination, qui nous sert a délimiter la durée.

  • Titre traduit

    Spinoza's idea of duration


  • Résumé

    Spinoza makes a distinction between the concepts of duration, eternity and time throughout his entire work. He starts off by assuming that any essence (that is the intelligible) is an eternal truth, necessarily true, which bears no relation to time. Eternity, which is not infinite, is defined by the existence that necessarily follows from an essence and duration by the existence that does not meet this condition. Now, according to his study on Descartes and to letter 12, only the unique absolutely infinite being is eternal, the existence of none of his effects being necessarily connected to an essence. On the other hand, in the ethics, apart from god, eternity is attributed to all infinite modes but also to finite modes such as the souls of all singular things insofar as their existence is conceived to follow solely from the definition of an eternal thing. Most importantly, the distinction between duration and time is always conceived in the same manner. If duration is something real and positive, outside of thought, time presupposes thinking beings. It is a mere appendage to imagination which helps us determine duration.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Presses de l'Université de Paris-Sorbonne à Paris

Temps, durée et éternité : dans les "Principes de la philosophie de Descartes" de Spinoza


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ZT 1992 PRE
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2471

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 743
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16467-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Presses de l'Université de Paris-Sorbonne à Paris

Informations

  • Sous le titre : Temps, durée et éternité : dans les "Principes de la philosophie de Descartes" de Spinoza
  • Dans la collection : Travaux et documents , 6
  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • ISBN : 2-84050-069-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 255-261
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.