Performance et productivité dans les économies française et britannique à la veille de la Première Guerre mondiale

par Jean-Pierre Dormois

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de François Crouzet.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette these remet en question les premisses de l'approche "revisionbiste" de l'histoire economique comparee de la france et de la grande-bretagne. En se concentrant sur la periode immediatement anterieure a 1914, elle cherche a elucider les conclusions les plus controversees de travaux qzui soutiennent la possibilite, au xixe siecle, d'une modernisation sans industrialisation intensive, c'est-a-dire sans rationalisation et intensification des modes de production et sans transferts de ressources des activites a faible productivite vers celles a forte et croissante productivite : la vision d'une "industrialisation douce". Contrairement aux resultats obtenus dans ce sens par o'brien & keyder (1978), notre travail statistique comparatif met en evidence un retard notable de la productivite francaise dans les trois secteurs de l'economie. L'interpretation de ces differentiels fait intervenir dans chaque cas, des observations et des hypotheses sur la composition et la qualite de la main d'oeuvre, l'organisation de la production et la structure des entreprises et surtout sur le role du capital productif. L'examen des trois secteurs infirme la vision d'une economie francaise intrinsequement differente et globalement aussi performante que celle du royaume-uni. L'analyse montre que les secteurs modernises de part et d'autre de la manche tendaient a obtenir des resultats semblables ou proches. Le retard francais s'expliquerait alors par un effet d'echelle, reflet d'un rythme de modernisation beaucoup moins rapide et de dysfonctionnement dans le marche interieur.

  • Titre traduit

    Overall performance and productivity of labour in the french and uk econolies prior to world war one


  • Résumé

    This thesis consists in a critical examination of the tenets commonly held in recent work on comparative anglo-french economic history. It focusses on the decade prior to 1914 at a time of an unprecedented boom in french industrial output and a comparatively more stagnant british economy. However, it is not so much fluctuations than industrial organisation and productive capacity that it is concerned with. It attempts to assess the reality of two supposedly radically different patterns of industrialization across the english channel. As opposed to the results obtained by o'brien & keyder (1978), our comparison of anglo-french indicators of labour productivity (used here as a proxy to tepg) for the 3 sectors of the economy, point to the existence of a sizeable gap between the two to the detriment of france. This gap ranges from one third in agriculture of the uk productive capacity to two thirds in manufacturing industry up to 80 % in some services like banking. In the formulation of explanatory hypotheses for these differentials, insights are given on the quality and composition of the labour force, size and organisation of firms as well as capital usage. These inroads lead us to observe that structural change, commonly assigned as the major sources of productivity advance, had not been as extensive in france as in the uk, not so much because of consumer and producer preferences but because of important market segmentation and restrictive practice

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Éd. L'Harmattan à Montréal, Paris

L'économie française face à la concurrence britannique à la veille de 1914


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : v, 648 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2394
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 627
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16277
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Éd. L'Harmattan à Montréal, Paris

Informations

  • Sous le titre : L'économie française face à la concurrence britannique à la veille de 1914
  • Dans la collection : Etudes d'économie politique
  • Détails : 1 vol. (VI-357 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-7384-5624-3
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 292-316. Appendice statistique
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.