Friedrich Kaiser (1814-1874) et le théâtre populaire en Autriche au XIXe siècle

par Jeanne Benay

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-Marie Valentin.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .


  • Résumé

    Après F. Raimund et aux côtés de J. Nestroy, F. Kaiser fut l'un des dramaturges les plus originaux des théâtres des faubourgs durant le "vor" et le "nachmarz". Homme de lettres polyvalent, son engagement culturel et politique lui confère une stature particulière (fondateur de la Concorde et de l'Île verte; rédacteur du Kobold et de l'Espiègle; participation à la révolution). Marqué par Horace, Schiller et Jean Paul, mais surtout par la peinture de genre, il créa en 1840 le "tableau de vie et de caractère" ("lebens- und charakterbild"). Reprenant l'héritage local ("lokalposse"), il le nourrit d'apports européens multiples (vaudeville, théâtre social anglais, "nouvelle villageoise") et forgea ses propres conceptions dramaturgiques qu'il formula principalement dans sous quinze directeurs de théâtre et dans l'esquisse autobiographique. Son évolution esthétique vers le drame, une catégorie bivalente, ou comique et sérieux coexistent, correspond à un renouvellement du langage dramatique qui assure la survie de la tradition, affirme ses aspirations à la littérarité et prépare la voie à la tragédie d'Anzengruber. "Delectare" et "prodesse", naïveté" et "sentimentalité" donnent au spectacle complet incluant différents arts (musique, chant, danse), mais tendant à se recentrer sur la trame dramatique, l'assurance de plaire au plus grand nombre. Cette écriture dramatique, constamment préoccupée de la réalisation, propose une lecture globale du spectacle et souligne les effets de nature à solliciter, distraire et guider le public. Rire, émotion et pittoresque permettent une approche nouvelle du fait dramatique et de la vie. La pièce bien faite se veut ici concordance d'une esthétique et d'une vision optimiste du monde où l'homme régénéré (les petites gens) préfigure la société guérie de ses maux et la démocratie de type libéral.

  • Titre traduit

    Friedrich Kaiser (1814-1874) and the Austrian popular theatre in the 19th century


  • Résumé

    After Raimund and along with Nestroy, Kaiser was one of the most original playwrights of the theatre of the Viennese suburbs during "vor-" and "nachmarz". This versatile writer derives a special dimension from his cultural and political commitment (he founded the "concord" and the "green island", was editor of the Kobold and the Eulenspiegel and took part in the revolution). He was influenced by Horace, Schiller and Jean Paul, but above all by genre painting, and in 1840 he inaugurated the "picture of life and character" ("lebens- und charakterbild"). He enriched the local heritage ("lokalposse") with a large variety of European elements (vaudeville, English social drama, "rustic story") and created his own theatrical theory, which he set out mainly in under fifteen stage managers and an autobiographical sketch. His aesthetic evolution towards drama, a two-edged category where comedy and earnestness coexist, corresponds to a renewal of the theatrical language which enables tradition to live on, asserts its literary aspirations and prepares the way for the tragedy of Anzengruber. "delectare" and "prodesse", "naivety" and "sentimentality" are means by which the total performance, bringing different forms of art (music, singing and dancing) into play, but tending to focus on the dramatic structure, is sure to please the widest public. Such dramatic writing, with the stage constantly in mind, offers a global reading of the performance and emphasizes those devices which are likely to attract, entertain and guide the audience. Laughter, emotion and picturesqueness lead to a new approach of drama and life. Here the well-made play is intended to…

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par P. Lang à Paris, Berlin, Berne

Friedrich Kaiser, 1814-1874, et le théâtre populaire en Autriche au XIXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 5 vol. (xv, 1028, x f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2324
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16089-<1 À 5>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par P. Lang à Paris, Berlin, Berne

Informations

  • Sous le titre : Friedrich Kaiser, 1814-1874, et le théâtre populaire en Autriche au XIXe siècle
  • Dans la collection : Collection Contacts , 14 , 0176-2931
  • Détails : 2 vol. (XXIII-957 p.)
  • ISBN : 3-906751-06-6
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.