La vie litteraire dans l'espagne musulmane sous les muluk al-tawa'if (cinquieme onzieme siecle)

par Mohamed Afif Ben Abdesselem

Thèse de doctorat en Études arabo-islamiques

Sous la direction de Charles Pellat.

Soutenue en 1992

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au debut du ve xie siecle, l'espagne musulmane connut une grave crise politique qui aboutit a l'abolition du califat et au morcellement du pays en petits etats souverains. Paradoxalement, cette situation desastreuse politiquement provoque un essor culturel sans precedent, et poetes et prosateurs n'ont jamais ete aussi nombreux qu'a cette epoque. La production litteraire fut exceptionnellement abondante et variee. Les hispanos-musulmans ont traite tous les genres et tous les themes poetiques tout en reservant une place speciale a la vie de plaisir et a la nature. Mais les circonstances politiques ont voulu que ce fut avant tout une poesie de cour vivant du mecenat. La prose fut dominee par l'emploi du sag (prose rimee et rythmee) et par la passion qu'avaient les auteurs andalous pour le badi (style fleuri). Leur souci majeur n'etait pas la recherche de l'originalite. Ils voulaient vant tout rivaliser avec les orientaux. Dans une large mesure, ils y sont parvenus.


  • Résumé

    At the beginning of the fifth eleventh century, in islamic spain, burts a serious political crisis which ended by the abolishment of the caliphate of cordoba and the carving up of the country into many tiny kingdoms. Paradoxically, this desastrous situation, from the political pint of view, originated an expansion in the culturel field as never before. Actually, never had poets hand prosaist been so numerous, nor literary works so abundant and varied. The andalusians dealt with all poetic matters in every possible maner, but with a special interest for nature and pleasures of life. Yet, due to political circumstances, it had to be a court poetry and itwas supported by the petty courts ruler's patronage. As to the andalusian prose-writers, they had a special predilection for the flowery language (badi) written in versified and rithmical prose (sag). Originality was not their main concern; more than anything else they wanted to compete with the orientals - or even surpass them. And indeed, to a great extent, they succeeded.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2435
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.