Contribution expérimentale à ĺétude acoustique et psychoacoustique des voyelles de ĺarabe "standard"

par Zoubir Yacoubi

Thèse de doctorat en Phonétique

Sous la direction de René Gsell.

Soutenue en 1991

à Paris 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre travail s'inscrit dans le cadre general des recherches sur la determination des caracteres acoustiques des sons vocaliques et leur interpretation sur le plan auditif. Ses resultats sont utiles dans une recherche acoustico-phonetique cans la perspective d'une application a la synthese et a la reconnaissance automatique de la parole. Une premiere partie a ete consacree a l'analyse acoustique des voyelles de l'arabe 'standard', une deuxieme a l'analyse psychoacoustique des variations microprosodiques. La partie acoustique portait, d'un cote, sur l'analyse spectrale et la normalisation vicalique. De l'autre, elle traitait de l'analyse des variations intrinseques et co-intrinseques de f0, de duree et d'intensite. Au cours de l'analyse spectrale des voyelles, nous avons mis l'accent sur les differences inter-individuelles. Les resultats ont montre que les realisations individuelles ont leur place respective bien distincte sur les espaces acoustiques (f1-f2 et f1 f2 - f2 f3). L'importance de l'examen des effets intrinseques et les incidences du contexte consonantique sur la realisation acoustique des voyelles se condretise dans le fait que ces micro et macro-variations offrent des indications precieuses pour la synthese, et contribuent enormement a la reconnaissance des segments adjacents. La deuxieme partie traite des seuils de perception differentiels pour la f0, la duree et l'intensite vocalique. A partir de stimuli statiques, nous avons evalue perceptivement les variations microprosidiques relevees dans la partie analyse. Une fois les seuils estimes, nous avons fait intervenir pour chaque parametre prosodique, son seuil differentiel pour dichotamiser les resultats entre ce qui est susceptible d'etre perceptible et ce qui ne l'est pas. Cette approche permet de situer ou, quand, et comment interviennent les effets propres a la perception des voyelles. L'etude perceptive de la fonction linguistique reste a faire, n'ayant rendu compte que de la facon dont varient les dimensions physiques pour devenir indices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.