Le Bas-Maine : Xème-XIIIème siècles, histoire d'une société

par Daniel Pichot

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Robert Fossier.

Soutenue en 1992

à Paris 1 .


  • Résumé

    The bas-maine is a small area which corresponds to the department of the mayenne, minus its southern part. The first part devoted to the mastery of the environment examines the strong population increase which has known two peaks at the end of the 11th and xiith centuries and to the important extension of the exploitation which persists late in the 13th century. Peasantry showed great dynamism, demonstrated by the flowering of toponyms ending with iere erie, ais aie. The second part, the time of the barons, shows the installation, beyond any control from the count, of castles around which the banal power organized itself, its essential expression, the vicaria, remaining in the hands of the masters of the castles. The pressure brought on the population seems rather modest though while feudality structures the group of the warriors. The "encellulement", in spite of the resort to the bourgs, remains uncompleted. The system evolved after 1170 under the pressure of the royal powor and the rising of the milites, however the domini retained the essential of the ban. . .

  • Titre traduit

    The bas-maine : tenth-thirteenth centuries, study of a society


  • Résumé

    Le bas-maine est une petite region qui correspond au departement de la mayenne moins sa partie sud. Une premiere partie consacree a la maitrise du milieu etudie la forte poussee demographique qui connait deux sommets a la fin des xie et xiie s. Et a l'importance extension de la mise en valeur qui se prolonge tard dans le xiiie s. . Les paysans font preuve d'un grand dynamisme dont temoigne la floraison de toponymes en iere erie, ais aie. La seconde partie, le temps des barons, montre l'installation de chateaux echappant a toute autorite comtale autour desquels s'organise le pouvoir banal dont la manifestation essentielle, la vicaria, demeure aux mains des chatelains. La pression exercee sur les hommes apparait cependant assez modeste tandis que la feodalite structure le groupe des guerriers. L'encellulement, malgre le recours aux bourgs, reste inacheve. Le systeme evolue apres 1170 sous la pression du pouvoir royal et de la montee des milites, les domini conservent cependant l'essentiel du ban. La seigneurie se renforce, mais si les campagnes se developpent, le monde des villes vegete et les bourgeois ne s'affirment guere. Le xiiie s. S'acheve sur une menace de blocage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (673 f., xx f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Bibliothèque François-Lebrun.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 307
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 92 ! 119
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16149-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 960
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 736
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.