Sagesse et désordre : le vécu quotidien des enfants de la rue au Brésil : signes d'un mouvement social

par Denise Bontempo Birche de Carvalho

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yves Goussault.

Soutenue en 1992

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette recherche a pour objet d'étude le phénomène des enfants de la rue au Brésil à travers leur vécu quotidien. L'objectif de cette thèse est celui de prendre connaissance de la situation spécifique et de la manière dont vivent les enfants dans les rues, de leurs statuts, de l'histoire personnelle de la vie de chacun, de leur façon de s'intégrer à la société, des rapports qu'ils ont encore avec leur famille de leur mode d'occupation de l'espace urbain, des règles qui prévalent au sein de leur groupe, de leurs stratégies de survie et de leurs espoirs d'avenir. Cette recherche essaye de comprendre le phénomène des enfants de la rue dans le cadre de Brasilia-df, à travers trois parties. La première démontre comment le phénomène des enfants de la rue, au Brésil, se manifeste par des enjeux politiques, à travers une description des faits historiques qui révèlent l'urgence de ce phénomène, en tant qu'un problème social dans la société brésilienne. Dans la deuxième partie, il s'agit de comprendre la nature du phénomène des enfants de la rue, à partir de la diversification de l'engagement des enfants dans les rues, soit comme enfants travailleurs dans les rues, soit comme enfants de la rue proprement dits. Dans la troisième partie s'impose la compréhension de la nature des pratiques quotidiennes des enfants de la rue, en dégageant les principes qui l'orientent surtout les rapports sociaux dans lesquels cette expérience souligne des signes d'un mouvement social. Ce parti pris porte sur le sens de l'activité sociale des enfants de la rue vis-à-vis de la société.

  • Titre traduit

    Brazil' streetchildren quotidien : signs of a social movement


  • Résumé

    The phenomenon Brazil' streetchildren is discussed in this research, whose main objective is understand what streetchildren tkink about themselves and about the society as a whole. In other words, this means to know how they live, their status the relationship with their family, the condition in which they use urban spaces, rules prevailing among them, as well as the strategies for their survival and expectations on the future. This thesis was divided into three phases in orfer to provide a wide conception on the subject. In the first phase is demonstrade how the phenomenon streetchildren have been increasing and becoming inside a historical context an analytical description of the stade memoire, showing clearly the emerging of such phenomenon as a policy problem for the society as a whole. The second phase is mainly concentrated in understand the streetchildren phenomenon in the scope of the federal district, from the different forms for introduction of children in the streets; children living on the streets and or children working in the streets. The third phase search to know what means the daily activities of streetchildren, according to the rules that guide them, as well as the conflicts through the which their experience show clearly of a social movement. In this phase street children are considered social actors of the urban scene, because they have autonomy to develop their activities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (564 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 92 ! 89

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.