Le commerce à Lille : contribution à l'étude géographique du commerce de détail sédentaire des années 1960 aux années 1980

par Roger Caenen

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jacqueline Beaujeu-Garnier.

Soutenue en 1992

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ville principale d'une conurbation millionnaire, lille procede a une veritable restructuration de son espace commercant. Surfaces commerciales et lineaire commercial rapportes a l'ilot ou au cote d'ilot degagent des noyaux commerciaux au milieu desquels huit grands axes revelent le bouleversement d'une specialisation qu'un indice base sur l'ecart-type existant entre six grandes categories commerciales permet de mesurer. Moyen et relativement stable dans la ville, cet indice diminue dans les quartiers-faubourgs et progresse parallelement dans le centre et le pericentre qui tendent vers un hypercentre dont la specialisation elevee est analysee a travers ses hauts-lieux, ses axes et son hors-axes, ses fractions nord et sud. La nouvelle donne est presentee dans une optique d'optique d'amenagement. D'abord, le hors-centre avec les 2 5 des commerces de la ville, pouvant tabler sur une diversification amelioree, sur des axes plus resistants, la distinction quartier faubourg commencant a fondre par l'entree dans une nouvelle mouvance du centr, le nord adoptant deja des traits specifiques au pericentre et l'est se calquant sur un pericentre ouest assimilable au centre du debut des annees 60. Et ensuite, le centre et le centre elargi au pericentre, entites plus proches, entrainees par l'aile marchante ouest de la specialisation, dynamisees de l'interieur par le mouvement intense des parties et sous-parties d'un hypercentre et d'un hors-hypercentre a etendre maintenant a l'est pour que s'affirme par le commerce la vocation metropolitaine de la ville

  • Titre traduit

    Trade in lille, a methodological contribution to the geographical study of retailing sedentary trade from the 1960's to the 1980's


  • Résumé

    The maintown of a one million people conurbation, lille is completely restructuring her trading area. Commercial zones and streets linked to the block or next to the block generate commercial cores amongst which eitht great axes show the disruption of a specialisation which an index based upon the standard deviation existing among six great commercial categories makes it possible to measure. . This index which turn out to be average and stable in the city increases in a centre that tends to become a hypercentre whose specialisation in analysed through its land marks, its axes and off-axes, its northern and southern parts. The new deal is prelsented in a development perspective. First, the off-centre with 2 5 of the business of the city, which can count on a improved diversification, on more resistant axes, since the distinction between distrits and suburbs is vanishing as it enters the city centre mobility, for the northern part is already adopting some specific features of the pericentre and the eastern part modelling itself on a western pericentre similar to the centre of the early 60's. And then, the centre and the centre extending to the pericentre, car ried along by the western walking wing of the specialisation, inwarding emergized by a hypercentre that would benefit now from expanding to the east so that the metroplitan vocation of the city might assert itself by means of trade

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (619 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 92 ! 86
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.