Chronologies, cultures et styles dans l'europe protohistorique (these sur travaux)

par Jean-Paul Demoule

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Marion Lichardus.

Soutenue en 1992

à Paris 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ensemble des travaux presentes s'organisent en quatre axes : l'etablissement de cadres chronologiques et culturels regionaux ; une discussion sur la construction et le fonctionnement des notions de "culture" et de "style" ; l'analyse de la hierarchie et de la complexite sociales ; une reflexion sur la fonction sociale et ideologique de l'archeologie. Les divers champs d'etude sont : le neolithique du bassin parisien, dans le cadre du sauvetage archeologique de la vallee de l'aisne ; les necropoles celtiques du nord-est de la france (culture "aisne-marne", soit 450 necropoles et 2. 000 ensembles funeraires), du vieme au iiieme siecle, d'un point de vue chronologique et sociologique ; le debut du neolithique en bulgarie du sudouest (fouilles franco-bulgares de kovacevo, vieme millenaire) ; le neolithique et le chalcolithique de grece, notamment du point de vue des differentes sequences regionales ; le neolithique et le chalcolithique de macedoine et de bulgarie (fouilles de dikili tach et de sitagroi) ; enfin le probleme indo-europeen, pour lequel on propose un modele complexe et centripete, plutot que diffusionniste et centrifuge. Plus generalement, on insiste sur la modelisation de l'interpretation en termes de temps, d'espace et de fonction; sur les interactions entre style et societe ; sur la circulation des marqueurs culturels (ceramiques) dans la constitution de la culture ; sur le caractere cyclique de la hierarchie durant la protohistoire.


  • Résumé

    The studies presented are organised along four lines : the establishment of regional and cultural frameworks ; discussion of the notions of "culture" and "style" ; analysis of the development of social hierarchy and complexity ; thoughts on the social and ideological fonctions of archaeology. The various fields of study are : the paris basin neolithic, as represented by the rescue project in the aisne valley ; the celtic cemeteries of north-east france (aisne-marne culture, including 450 cemeteries and 2000 funerary assemblages), from the vith to iiird centuries b. C. , analysed from a chronological and sociological point of view ; the beginning of the neolithic in south-west bulgaria (franco-bulgarian excavation at kovacevo, viith millenium) ; the neolothic and chalcolithic of greece, especially from the point of view of the different regional sequences ; the neolithic and chalcolithic of macedonia and bulgaria (excavations at dikili tach and sitagroi) ; finally the indo-european problem, for which a complex centripetal model is proposed, rather than a centrifugal, diffusionist model. In general terms, the emphasis is placed on : modelling interpretation in terms of time, space and function ; the interactions between style and society ; the flow of cultural markers (ceramics) in the constitution of culture ; the cyclical character of the. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 60 doc.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 92 ! 92
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.