Répartition des platinoi͏̈des, chromites et sulfures dans le massif de Bulqiza, Albanie : incidence sur les processus métallogéniques dans les ophiolites

par Nuredin Karaj

Thèse de doctorat en Pétrologie. Métallogénie

Sous la direction de Maryse Ohnenstetter.

Soutenue en 1992

à Orléans .

  • Titre traduit

    Distribution of platinoids, chromites and sulphides in the Bulqiza, Albania : consequences of metallogenic processes related to ophiolites


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le massif de Bulqiza appartient au rameau oriental des ophiolites d'Albanie. Il est principalement constitué de harzburgites mantelliques caractérisées par une foliation subverticale, parallèle à l'axe d'accrétion NW-SE, par d'abondantes dunites supra-Moho et par des rares cumulats. Le magmatisme en partie responsable du potentiel métallogénique élevé des ophiolites de Bulqiza s'apparente à celui des arcs insulaires immatures. Dans le massif de Bulqiza trois minéralisations en élément du groupe du platine (EGP) ont été reconnues d'après leur position stratigraphique, la répartition des EGP, et la nature des minéraux porteurs de ces éléments et des phases associées : chromite ou sulfures de métaux de base. Les deux premières minéralisations sont situées dans les chromites du manteau, tandis que la troisième, localisée dans les dunites supra-Moho, est étroitement associée à des sulfures de métaux de base. La première minéralisation , enrichie en ruthénium et osmium, est fréquemment décrite dans les ophiolites. Les deux autres minéralisations, riches en platine et en palladium, avec des teneurs pouvant atteindre 8,4 g/t, sont beaucoup plus rares. Leur présence à Bulqiza est expliquée par l'augmentation progressive de la fugacité en S et de l'activité en As du système minéralisant. Par ailleurs, l'évolution de ce système, depuis la première jusqu'à la troisième minéralisation, est étroitement liée à l'activité magmatique initiale des ophiolites de Bulqiza.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 337 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury après corrections (exemplaire non corrigé)
  • Annexes : Bibliogr. p. 309-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : KAR
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation.Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 19-1992-48
  • Bibliothèque : Institut des sciences de la Terre d'Orléans.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 03-2394
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.