Techniques de classification automatique de spectres stellaires ultraviolets a basse resolution. Application a la determination des parametres astrophysiques fondamentaux

par AICHA IMADACHE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de M. CREZE.

Soutenue en 1992

à OBS. PARIS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur la classification automatique de spectres stellaires ultraviolets a basse resolution. Elle est fondee sur des methodes d'analyse des donnees. Celles-ci sont appliquees a 2 gros echantillons de compositions tres differentes: l'un, constitue de spectres td1, est relativement homogene ; l'autre, qui comprend des spectres iue, est tres fortement biaise (nombreuses etoiles anormales). Les matrices sur lesquelles j'effectue mon analyse sont construites a partir de la decomposition des spectres en flux pris a des longueurs d'onde regulierement espacees. Ainsi, c'est une analyse objective qui revele quels sont les plans les plus significatifs dans l'espace des vecteurs-flux: contrairement a mes devanciers, je ne cherche pas a considerer a priori les longueurs d'onde les plus discriminatoires dans l'uv. Une telle demarche s'autorise la decouverte eventuelle de criteres de classification qu'une analyse plus classique aurait pu negliger. En outre, on peut envisager de l'appliquer a d'autres types d'echantillon (autres domaines de longueurs d'onde, resolutions ou types d'objets). Entre autres resultats, je parviens a degager des criteres de discrimination en temperature ainsi que des variables assez sensibles aux effets de luminosite et presque independantes du rougissement ; a constituer des classes regroupant les spectres dont l'analyse revele les similitudes. Le recours a une bibliotheque de spectres synthetiques demontre la validite de ces resultats et permet aussi de determiner les parametres t#e#f#f, log g,|m/h| et e#b#-#v


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 308 P.
  • Annexes : 230 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 6947
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) IMA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.