Observations radioélectriques des petits corps météoriques, étude du mouvement héliocentrique d'un corps de faible masse soumis aux perturbations jovienne et de Poynting-Robertson

par Jean Delcourt

Thèse de doctorat en Astronomie fondamentale, mécanique céleste, géodésie

Sous la direction de Jean Kovalevsky.

Le président du jury était Charles-Michel Marle.

Le jury était composé de Jean Kovalevsky, Jean Chapront, Philippe Lamy, Jacques Lavergnat, Bruno Sicardy.

Les rapporteurs étaient Jean Chapront, Philippe Lamy.


  • Résumé

    Une liaison radioélectrique à trente MHz, d'environ mille kilomètres, et munie d'un goniomètre précis à la réception, est utilisée pour observer les trainées ionisées créées par les petits corps météoriques qui pénètrent dans l'atmosphère supérieure. En tirant parti d'un modèle d'ionisation de la trainée météorique et des propriétés spécifiques de la prodiffusion électromagnétique, ces observations ont permis d'obtenir les distributions statistiques des éléments orbitaux et des masses d'environ 1500 petits corps météoriques. On retrouve sur les distributions orbitales les tendances qui apparaissent dans les résultats antérieurs obtenus exclusivement avec les radars russes et australiens : en allant des grandes vers les petites masses, il y a un nombre croissant d'orbites de petites dimensions, de plus grandes inclinaisons par rapport à l'écliptique et d'excentricités réduites. La deuxième partie est consacrée à l'étude du mouvement héliocentrique d'un corps de très faible masse dont l'orbite d'excentricité et d'inclinaison quelconques est perturbée par Jupiter et par la force de Poynting-Robertson. L'étude permet de traiter les perturbations d'une orbite météorique dont le rapport du grand axe à celui de Jupiter atteint ou dépassé 1/2. Il existe un couplage entre la perturbation gravitationnelle à longue période et la perturbation séculaire électromagnétique. Les résultats montrent que l'excentricité et l'inclinaison peuvent subir de fortes variations sur des durées bien inferieures à la durée de vie orbitale qui serait due au seul effet Poynting-Robertson.

  • Titre traduit

    Radio observations of small meteoric bodies : heliocentric motion of a small meteoric body perturbed by Jupiter and Poynting-Robertson effect


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272-206 p.)
  • Annexes : Références bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 6950
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 9450
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.