La transition de phase solide-liquide vue a travers le comportement des inclusions

par ABDELLAH AOUAJ

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de RICHARD KOFMAN.

Soutenue en 1992

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Quand on divise la matiere en petites particules, celles-ci possedent des proprietes physiques (cristallographiques, electriques, optiques, thermodynamiques. . . ) differentes de celles du massif et de l'atome. Suivre en fonction de la temperature l'evolution du facteur de reflexion, d'une distribution de petites particules metalliques inserees dans une matrice isolante et utiliser la microscopie electronique en mode champ noir sont deux techniques qui permettent d'etudier la transition de phase solide/liquide et de mettre en evidence des effets de taille et des effets precurseurs associes a la surface et a la courbure: la temperature de fusion est liee a la taille et inferieure a celle du massif; les temperatures de fusion et de solidification sont differentes; la fusion commence par la surface et se propage a l'interieur; elle depend de la courbure de la surface. Un modele theorique de la fusion, base sur la minimisation de l'energie libre, est presente. Il est en bon accord avec les resultats experimentaux. Concernant la solidification, il y a un accord entre les mesures de la temperature limite de solidification faites par les deux techniques. Nous avons remarque une absence d'un lien entre la temperature et la taille pouvant etre expliquee par l'existence d'une densite d'impuretes dans certaines particules. Les deux processus de nucleation (homogene et heterogene) sont presents


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 122 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.