Execution de taches asynchrones depuis esterel

par PARIS, JEAN-PIERRE

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Gérard Berry.

Soutenue en 1992

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    De nombreux systemes informatiques sont consideres comme des systemes reactifs car ils maintiennent une interaction synchrone permanente avec leur environnement. Le langage parallele esterel est specialement concu pour programmer de tels systemes. L'hypothese de synchronisme parfait d'esterel s'enonce ainsi: les sorties d'un programme esterel sont delivrees en meme temps que les entrees, les reactions d'un programme se faisant idealement en temps nul. Cette hypothese est utilisee par le compilateur pour engendrer l'automate represente par la source esterel et doit etre validee a posteriori lors de l'implementation. Cependant cette validation pose probleme lorsque le programme doit realiser des calculs qui durent. Dans cette these, nous presentons une extension d'esterel qui permet de lancer des actions de duree non nulle: les taches asynchrones. La presentation s'appuie sur une semantique formelle d'esterel incluant une nouvelle primitive exec mais excluant variables et signaux values pour des raisons de simplicite de l'expose. Cette semantique est illustree par des exemples d'execution de programmes. Ensuite, nous presentons les modifications realisees dans le compilateur pour traiter cette nouvelle primitive. A cette occasion, nous decrivons les codes intermediaires de la chaine de compilation esterel-v3. Les modifications traitent le langage esterel complet: nous montrons ici comment resoudre les problemes d'atomicite entre retour des arguments des taches asynchrones et interruption de ces taches par des gardes temporelles. Finalement, nous decrivons le producteur de code developpe pour simplifier l'implementation d'un automate utilisant exec.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 22 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.