Métabolisme calcique des cellules gliales et interstitielles : étude cytophysiologique chez les mollusques marins Aplysia et Mytilus

par Katia Cailliau

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de GHISLAIN NICAISE.

Soutenue en 1992

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude porte sur les cellules de la glie corticale des ganglions d'aplysia, ainsi que sur les cellules interstitielles du muscle retracteur du byssus de mytilus ou de l'oesophage d'aplysia. Les granules caracteristiques de ces tissus ou gliagrana sont acides, ce qui est montre par l'accumulation d'orange d'acridine, et riches en calcium (determine par microanalyse x). Dans des conditions susceptibles d'augmenter la concentration du calcium cytosolique, ils accumulent un surcroit de calcium et perdent simultanement leur acidite, ce qui suggere l'existence d'un echange ca2+/h+. Une activite ca2+-atpase, localisee par cytochimie sur la membrane des gliagrana, peut rendre compte de cet echange. L'extinction de l'acidite intragranulaire fait probablement intervenir un echangeur na+/ca2+ au niveau de la membrane plasmique: la diminution de concentration du sodium extracellulaire (a calcium constant) a le meme effet que l'augmentation du calcium. Les gliagrana maintiennent une forte concentration en ca2+ (vue par la sonde fluo-3). Cette concentration diminue lorsqu'on abaisse de 50% la concentration calcique extracellulaire. Les elements excitables qui possedent des potentiels d'action avec une composante calcique (pericaryons neuroniques et terminaisons axonales) sont associes a un tissu glial qui presente une importante activite ca2+-atpasique membranaire et des gliagrana dans le cytoplasme alors que l'axone, qui n'a qu'un courant rentrant sodique, est environne d'une glie sans gliagrana ni atpase calcique visible en cytochimie. Ces differentes donnees peuvent etre retenues en faveur de l'intervention des cellules gliales dans la regulation calcique perineuronale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 341 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.