Recepteurs couples aux proteines g : identification des voies de signalisation controlant la proliferation cellulaire

par CATHERINE KAHAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jacques Pouysségur.

Soutenue en 1992

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie les evenements biochimiques actives lors de la liaison d'hormones sur leurs recepteurs membranaires et leur implication dans le controle de la proliferation cellulaire. Pour la lignee de fibroblastes ccl39, la thrombine est un mitogene puissant. Par l'intermediaire de proteines g, elle module differents effecteurs, dont negativement l'adenylate cyclase (ac) (sensible a la toxine pertussique ptx) et positivement la phospholipase c (plc). L'hypothese que la plc soit un regulateur important dans la proliferation cellulaire a ete testee. Dans des cellules exprimant le recepteur muscarinique m1, la stimulation par le carbachol (cch) permet de mimer l'activation de la plc mais non le pouvoir mitogenique de la thrombine. L'expression du recepteur 5ht1c couple a la plc n'induit pas l'apparition d'un phenotype de transformation dans les fibroblastes ccl39. Ainsi, une forte activation de la plc est insuffisante pour induire une reponse mitogenique. Les voies de signalisation du cch et de la thrombine divergent des une heure apres stimulation au niveau des map et s6 kinases. La thrombine les active de maniere biphasique et sensible a la ptx, alors que le carbachol n'induit qu'un premier pic d'activation. La reponse mitogenique et la deuxieme phase d'activation des kinases induites par la thrombine sont totalement inhibees par la ptx, montrant une correlation entre une activation persistante des kinases et la proliferation cellulaire. Une augmentation du niveau d'amp cyclique n'inhibe pas la stimulation des map et s6 kinases par des agonistes de la voie sensible a la ptx, suggerant que l'inhibition de l'ac n'est pas l'evenement important dans la signalisation de ces facteurs. D'autres facteurs de croissance (fgf, csf-1) impliquent les map kinases dans leurs voies de signalisation. Ainsi un mutant du recepteur du csf-1 decouple de la reponse mitogenique n'active plus les map kinases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 232 P

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.