La voie du aikido. Approche anthropologique des pratiques au japon et en france

par Jean-Raymond Léonard

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Claude Devos.

Soutenue en 1992

à Nice .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'aikido au japon est une mise en valeur ducorps a la fois support incontournable a la prise de conscience de l'homme face a lui-meme et pivot de l'integration du sujet dans la trame sociale a laquelle il appartient. Differemment, cette meme pratique en france, vise davantage une unification du sujet avec lui-meme dans un souci d'integration du mouvement et du vecu dans le jeu de la rencontre. L'aikido participe de fait au discours envahissant qui veut repondre a la necessite de restaurer un enracinement a l'existence humaine devenu evanescent par la modernite. Aussi notre etude porte sur la place du corps au japon comme fondement de l'ame individuelle et sociale. L'aikido, heritier du bushido, tout en participant a la modernite japonaise perpetue la tradition ancestrale, enracinant le sujet-acteur dans le tissu du monde auquel il est lie. Nous avons ainsi degage comment cette pratique culturelle convoquant le corporel engage le japonais dans un recit moderne qui est celui de la modernite, sans laisser de cote la tentative occidentale de renover avec son corps, comme espace-temps intime de la condition humaine.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.