Etude des proprietes de surface des cristaux ferroelectriques de t. G. S. , nano#2 et g. A. S. H

par BENAISSA ABBOUD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de R. LE BIHAN.

Soutenue en 1992

à Nantes .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude de la structure en domaines en fonction du temps et de la temperature sur les cristaux de t. G. S. Pur ou dope nous a permis de montrer que la structure est plus stable dans le cas des cristaux dopes. Sous l'action d'un champ electrique e continu applique aux cristaux de l-a. T. G. S. Nous avons montre la relation existant entre le temps d'inversion t et le champ d'activation : 1/t=1/t# e#-##/#e 1 ce temps t est plus grand dans le cas d'un monodomaine positif. A partir de ces resultats, nous avons trouve que le champ d'activation diminue quand l'epaisseur du cristal augmente et il est plus eleve pour des cristaux irradies aux rayons x. Cette etude nous a conduit a elaborer des procedes de creation de structure en domaines desirees en particulier des structures bidomaines qui sont restees stables plusieurs jours et qui peuvent etre utiles a d'autres fins. L'etude au m. E. B. Des cristaux de t. G. S. Irradies aux rayons x nous a montre que la nucleation s'effectue parallelement a la direction 001; l'etude en temperature de ces cristaux (en utilisant les c. L. N. ) nous a montre que la structure en domaines est affectee, par un traitement thermique mais que ces cristaux retrouvent apres un certain temps leur structure initiale. Nous avons egalement etudie les domaines de nano#2 en fonction du temps et du champ electrique applique. L'etude en fonction du temps a permis de verifier que les domaines de nano#2 sont des bandes orientees parallelement a l'axe c. Lors de l'application d'un champ electrique continu il y a apparition de parois de domaines paralleles aux plans (101) et (101). Le temps d'inversion t de la polarisation spontanee et le camp electrique applique e verifient l'equation 1. Cette etude nous a permis de demontrer que le champ d'activation de ce cristal est relativement grand comparativement a ceux tu t. G. S pur ou dope et que leurs valeurs augmentent dans la partie i de la courbe et decroissent dans la partie ii lorsque l'epaisseur de l'echantillon diminue. En utilisant la methode de kelvin-zisman, la difference des travaux de sortie entre les extremites des domaines antiparalleles a ete mesuree. On a mesure pour les cristaux de t. G. S. , une difference allant jusqu'a 5 ev, et 1,1 ev pour les cristaux de g. A. S. H. Ces mesures ont ete effectuees sur des cristaux fraichement clives a l'air de gaz inerte; le travail de sortie de l'extremite positive du domaine est superieur a celui de domaine negatif et leur difference va en diminuant en fonction du temps


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 87 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.