La dialectique de la violence dans l'oeuvre de Richard Wright : approche psycho-existentielle de l'acte meurtrier centrée sur trois héros : Big Boy, Bigger Thomas, Cross Damon

par Marc Mvé Bekale

Thèse de doctorat en Langue et littérature nord-américaines

Sous la direction de Rose Meneses.

Soutenue en 1992

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cet ouvrage comprend quatre grands axes. Le premier axe fait état des traumatismes vécus par l'auteur dans son enfance et postule que la création littéraire a permis à Wright de surmonter les complexes infantiles. En d'autres termes, la récurrence du personnage meurtrier dans son oeuvre sera un moyen de liquidation de sa propre violence. Ainsi, Big Boy, Bigger Thomas, Cross Damon semblent autant de "doubles monstrueux" de l'auteur. Ils représentent chacun une étape dans l'évolution spirituelle de l'auteur, aussi bien que dans sa conception de la violence. Big Boy est le type même de l' "Adam américain". Le processus de violence dans lequel il est engagé constitue une marche vers une nouvelle "frontière" : Chicago. Dans cette ville, Big Boy l'"Adam blessé", renaît sous les traits d'un personnage morbide : Bigger Thomas. D'où une approche psychopathologique du héros de Native Son. The Outsider fait l'objet du 3e axe. Dans ce livre, la problématique de la violence opère un glissement, elle n'est plus posée sous l'angle d'une pathologie raciale. L'histoire de l'outsider noir, Cross Damon, est une réflexion sur le "Dasein", et souligne l'absurdité de l'aventure humaine. Mais en dernière analyse, Wright professe la considération mutuelle entre les hommes.

  • Titre traduit

    The dialectics of violence in Richard Wright's work : a psycho-existential approach to three heroes : Big Boy, Bigger Thomas, Cross Damon


  • Résumé

    The present dissertation argues that the theme of violence, which pervades Wright’s work, is rooted in the emotional insecurity to which the author was the heir from his childhood in the south. Consequently, Big Boy, Bigger Thomas, Cross Damon represent different phases in Wright’s spiritual development. Big Boy is an adamic character. But the process of violence in which he is propelled implies, for him, the end of innocence. He flees to Chicago to reappear in the traits of a morbid character : Bigger Thomas. The hero of Native Son is an archetype, for his overwhelming feelings spring from the long tradition of the Negro’s oppression in America. With The Outsider, Wright goes beyond racial themes to explore, in a philosophical perspective, the human condition on earth. Man's fate is absurd. This truth turns Cross Damon into a nihilist. But in the final analysis, the author invites mankind to more solidarity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-390

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 92/25
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.