Hyperparathyroïdie primaire et lithiases urinaires

par Luc Cormier

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Paul Guillemin.

Soutenue en 1992

à Nancy 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La première partie de ce travail est consacrée à une étude théorique de l'hyperparathyroïdie primaire. Les lésions urologiques constatées dans l'hyperparathyroïdie primaire sont plus particulièrement décrites, puis est abordé le traitement de cette pathologie. La deuxième partie est consacrée à une étude rétrospective portant sur 290 patients hyperparathyroïdiens primaires. Les 101 sujets Iithiasiques de cette série sont comparés à 62 malades tirés au sort et indemnes de calcul urinaire. Cette étude permet de distinguer deux formes d'hyperparathyroïdies primaires: une forme touchant le sujet jeune où la fréquence des lithiases est plus élevée, la proportion de sujets masculins plus importante et ayant une expression clinique discrète; une deuxième forme, plus fréquente chez le patient âgé, avec un sex ratio différent et une symptomatologie clinique plus marquée. Enfin à partir de ce travail et des données de la littérature les hypothèses actuelles sur la Iithogenèse dans l'hyperparathyroïdie primaire sont présentées.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Vandoeuvre-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Médecine.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Nancy 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.