Hyperparathyroïdie primaire et lithiases urinaires

par Luc Cormier

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Paul Guillemin.

Soutenue en 1992

à Nancy 1 .


  • Résumé

    La première partie de ce travail est consacrée à une étude théorique de l'hyperparathyroïdie primaire. Les lésions urologiques constatées dans l'hyperparathyroïdie primaire sont plus particulièrement décrites, puis est abordé le traitement de cette pathologie. La deuxième partie est consacrée à une étude rétrospective portant sur 290 patients hyperparathyroïdiens primaires. Les 101 sujets Iithiasiques de cette série sont comparés à 62 malades tirés au sort et indemnes de calcul urinaire. Cette étude permet de distinguer deux formes d'hyperparathyroïdies primaires: une forme touchant le sujet jeune où la fréquence des lithiases est plus élevée, la proportion de sujets masculins plus importante et ayant une expression clinique discrète; une deuxième forme, plus fréquente chez le patient âgé, avec un sex ratio différent et une symptomatologie clinique plus marquée. Enfin à partir de ce travail et des données de la littérature les hypothèses actuelles sur la Iithogenèse dans l'hyperparathyroïdie primaire sont présentées.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Vandoeuvre-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Médecine.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIUM Nancy 1992
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.