Systèmes surs de fonctionnement : étude et mise en œuvre d'un système à tolérance de fautes par contrôlé logiciel distribué

par Emmanuelle Renaux

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Claude Humbert.

Soutenue en 1992

à Nancy 1 .


  • Résumé

    Le système parfait n'a pas encore été inventé et malheureusement des fautes peuvent toujours apparaitre inopinément! La tolérance aux fautes, basée sur le concept de redondance, est une des méthodes appropriées pour conférer à un système de la sureté de fonctionnement. Le présent travail propose un système à tolérance de fautes ou une unité de contrôle supervise l'application et lui permet de tolérer les fautes matérielles ainsi que leurs retombées sur la partie logicielle (erreurs mémoire). Cette unité de contrôle lui confère fiabilité et disponibilité. De plus, la gestion de la tolérance aux fautes est assurée par logiciel. Cette approche a été préférée à celle matérielle pour sa plus grande souplesse et une gestion dynamique de la mise en œuvre des critères. Pour pallier aux problèmes de synchronisation et minimiser la dégradation des performances de l'application, les propriétés d'une architecture parallèle modulaire, articulée autour d'un réseau de transputeurs reliés par de puissants dispositifs de communication, ont été exploitées. Le gestionnaire du contrôle se compose d'un transputeur associé à une unité d'échange dédiée, ce qui autorise une communication rapide de données. Sous les hypothèses de non-interruption de service et de contrôle indépendant de l'application, les méthodes des masquages d'erreurs et correction de fautes ont été retenues. Un schéma de vote original a ensuite été défini. Il tire profit des résultats du modèle de diagnosabilité(ou problème de localisation de pannes dans les systèmes distribués) proposé par preparata, metze et chien. Ainsi, le contrôle est distribué et basé sur l'échange de données et de comptes rendus de comparaison. Cette stratégie de contrôle a été implantée sur l'architecture choisie et validée par un démonstrateur. Le bien fonde de la théorie s'est révélé lors de l'injection de fautes matérielles

  • Titre traduit

    Dependable systems : study and implementation of a fault tolerant system by distributed software control


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 90 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.