Contribution a la caracterisation ecophysiologique de quelques sapins mediterraneens : reponses des echanges gazeux foliaires a la secheresse atmospherique et edaphique

par JAMAL EDDINE BOUACHRINE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Gilbert Aussenac.

Soutenue en 1992

à Nancy 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail etait d'apporter quelques informations sur le comportement de quelques sapins mediterraneens, notamment de leurs echanges gazeux foliaires vis-a-vis des secheresses atmospherique et edaphique. L'analyse a comporte deux grands volets: etude de l'influence de la secheresse atmospherique: les reponses du taux d'assimilation du co#2(a), du taux de transpiration (e) et de la conductance foliaire (g) a l'augmentation de la difference de concentration en vapeur d'eau entre feuille et atmosphere (w) ont ete etablies sur: (1) des rameaux coupes d'arbres adultes d'abies alba, abies cephalonica, abies nordmanniana et abies marocana, (2) des arbres adultes d'abies bornmulleriana en conditions naturelles, (3) sur des jeunes plants d'abies cephalonica, abies nordmanniana et pinus nigra en conditions controlees de laboratoire. L'augmentation de w a provoque, chez toutes les especes, une diminution aussi bien de a que de g. Les diminutions de a et g etaient caracterisees par des valeurs de concentration intercellulaire en co#2(c#i) demeurant constantes ou enregistrant une baisse negligeable. Cela indique, qu'en reponse a l'augmentation de w, une alteration des processus mesophylliens de la photosynthese est responsable, en partie, de la diminution de a. L'efficience d'utilisation de l'eau differe selon les especes: abies cephalonica et abies marocana se sont caracterises par un cout en eau (e/a) faible et un bon controle stomatique des echanges gazeux foliaires relativement aux autres especes. Etude de l'influence de la secheresse edaphique: l'influence du dessechement du sol a ete etudiee in situ sur des arbres adultes d'abies bornmulleriana et au laboratoire sur des jeunes plants d'abies cephalonica et pinus nigra ssp laricio var. Calabrica. Les resultats montrent que la secheresse du sol a eu pour consequence une diminution tres sensible de a en reponse a une diminution de #p#w. A est annule chez a. Cephalonica et pinus nigra pour des valeurs de #p#w de -2,1 et -1,7 mpa respectivement. En milieu naturel, le niveau de secheresse atteint, correspondant a un #p#w=1. 3 mpa, a reduit le taux d'assimilation chez a. Bornmulleriana de 50%. La conductance stomatique chez cette derniere espece a ete tres sensible a l'augmentation de la secheresse edaphique et on a assiste a une fermeture des stomates des le debut de l'installation de la secheresse indiquant un comportement de type evitement du stress hydrique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 229 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.