L'ensemble exceptionnel dans la conjecture d'Erdös concernant la proximité des diviseurs

par André Stef

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Gérald Tenenbaum.

Soutenue en 1992

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    P. Erdös conjectura dans les années trente que presque tout entier possède deux diviseurs distincts dont le rapport est compris entre un et deux. Maier et Tenenbaum démontrèrent ce résultat en 1983. Dans un premier temps, nous donnons un encadrement du nombre des entiers inferieurs à x ne vérifiant pas la propriété. La majoration s'obtient en affinant la démonstration de Maier et Tenenbaum. La minoration s'obtient en considérant les entiers ayant peu de facteurs premiers. Nous considérons ensuite, dans un travail commun avec Gérald Tenenbaum, les entiers, dits lexicographiques, pour lesquels l'ordre lexicographique (ou multiplicatif) sur les diviseurs correspond à l'ordre naturel (ou additif). Nous estimons le comportement asymptotique de la fonction de compte de ces entiers. Nous en déduisons notamment une minoration de la fonction de compte des entiers ne vérifiant pas la conjecture d'Erdös et possédant un nombre normal de facteurs premiers.

  • Titre traduit

    The exceptional set in Erdös' conjecture about close divisors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (80 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 80

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.