Flores, végétations et climats du Néogène méditerranéen : apports de macroflores du sud de la France et du nord-est de l'Espagne

par Paul Roiron

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Louis Vernet.

Soutenue en 1992

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La reconstitution des vegetations et des climats du neogene du sud de la france et de la catalogne espagnole est abordee par l'etude de macroflores principalement foliaires. Elle repose sur la repartition et l'ecologie des especes actuelles homologues et la recherche de modeles comparables. La macroflore de murat (miocene final) riche en coniferes et elements temperes ou frais temoigne d'un refroidissement climatique correlable avec une glaciation antarctique. Par contre la flore des travertins messiniens de murviel-les-beziers reflete un environnement humide et chaud. Au debut du pliocene la flore de cessenon qui contient des elements thermophiles et des taxons sclerophylles traduit un milieu forestier ouvert sous un climat meso-mediterraneen a secheresse estivale peu marquee. A montpellier-village, ce sont les arbres mesophiles qui dominent a cote de quelques taxons thermophiles. Les plantes xerophiles sont absentes peut etre a cause d'un environnement deltaique. Au pliocene moyen, la flore de pichegu montre une diminution des taxons subtropicaux provoquee par un deficit pluviometrique estival, alors que la flore non datee de digne temoigne d'une periode relativement fraiche. A la fin du pliocene, la flore de crespia reflete a la fois une foret mesophile et des groupements plus xeriques. Les elements subtropicaux ont disparu comme dans les flores de bernasso et nogaret qui traduisent des groupements forestiers mesothermes proches de ceux qui vivent aujourd'hui au sud de la mer caspienne pour bernasso ou au nord de l'anatolie pour nogaret

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 296 p. - [37] f. de pl
  • Annexes : Bibliogr.: p. 251-283. - Index p. 284-296

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92.MON-275
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.