Modalités des interactions génétiques dans les systèmes hôte-parasite : l'association nématodes (oxyures) : muridés (Mus) en zone d'hybridation hôte

par Catherine Moulia

Thèse de doctorat en Physiologie et biologie des organismes et populations

Sous la direction de FRANCOIS RENAUD.

Soutenue en 1992

à Montpellier 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La dysgenese d'individus au genome recombinant du centre de la zone hybride entre les deux sous-especes de souris domestiques europeennes mus musculus domesticus et m. M. Musculus est etudiee a travers les modalites de resistance/susceptibilite des souris aux nematodes intestinaux (oxyures). Nous verifions et confirmons tout d'abord in situ dans la partie danoise de la zone d'hybridation hote la surinfestation hybride constatee en allemagne par d'autres auteurs; puis, nous montrons par des infestations experimentales controlees de souris de type parental et de souris de la zone hybride danoise, le determinisme genetique du phenotype parasitaire (charge) de resistance/susceptibilite vis-a-vis d'un nematode intestinal (oxyure); nous avons realise des croisements experimentaux de souris de type parental resistantes aux oxyures (f1, f2 et retrocroisements). Les resultats d'infestations de ces souris montrent l'apparition de la susceptibilite en f2 et back-cross. Ceci confirmerait l'hypothese selon laquelle les associations alleliques generees par la recombinaison des deux genomes seraient peu fonctionnelles. Enfin, pour acquerir des informations sur le determinisme genetique de la resistance/susceptibilite des souris aux oxyures nous avons analyse le phenotype parasitaire de lignees consanguines. Des hybrides f1 issus d'une lignee sensible et de lignees resistantes presentent une sensibilite intermediaire suggerant l'existence d'une codominance. Les resultats sont discutes au niveau individuel (mecanismes immunogenetiques) et populationnel (parasitisme en zone hybride hote)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [12], 138, [57] p.
  • Annexes : Notes bibliogr. - Bibliogr. p. 123-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 92.MON-199
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.