Recherches sur les techniques de la cassation au XIXème siécle. Tome 1 : la distinction du fait et du droit dans les arrêts civils de la Cour de Cassation : 1810-1870

par Laurence Montazel

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de André Gouron.

Soutenue en 1992

à Montpellier 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La cour de cassation doit a ses origines revolutionnaires une double limitation : d'une part, ne pas juger au fond, d'autre part, ne pas emettre d'arrets de reglement. Si au 19e siecle la cour semble respectueuse de ces principes et accorde en consequence un large pouvoir souverain aux juges du fond, quant a la qualification des faits certains arrets montrent qu'elle s'en ecarte parfois. Par la confusion terminologique, par le raisonnement comparatif, elle bouleverse la distinction du fait et du droit, se rapprochant ainsi du troisieme degre de juridiction mais devenant egalement un nouveau pouvoir normatif. Cela prefigure bien la jurisprudence contemporaine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 120 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TD MON.1992-41
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : HTH 92 MON
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.