Une autre connaissance : Règles de discernement chez Ignace de Loyola et connaissance de Dieu

par Sylvie Robert

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Pierre Gutton et de Henri Bourgeois.

Soutenue en 1992

à Lyon 2 en cotutelle avec Faculé de Théologie de Lyon , en partenariat avec Université catholique de Lyon (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les règles de discernement présentes dans les exercices spirituels d’Ignace de Loyola sont-elles un chemin pour connaitre dieu ? L'histoire de leur rédaction et l'étude de leur contexte de production montrent combien elles répondent aux préoccupations d'un siècle travaille par l'inquiétude religieuse et soucieux d'offrir à tous les moyens d'une connaissance de dieu renouvelée. Une lecture de ces règles pour elles-mêmes, en s'attachant à leur thématique et à leur forme, confirme combien elles prennent en compte les aspirations de l'homme du XVIe siècle. Mais l'opération qu'elles proposent ne se présente pas explicitement comme visant à faire connaitre Dieu. Un tel silence, démenti par les témoignages émanant de leur mise en pratique, explicable par la manière dont la question de la connaissance de dieu pèse sur l'époque sans pouvoir se résoudre comme telle, conduit à découvrir en le discernement la voie d'une autre connaissance de dieu. Son originalité est de faire sortir de l'opposition entre action et contemplation, de redonner à l'acte créateur une place centrale, de proposer une autre voie que celle de la pensée pour connaitre Dieu et de maintenir, en la définissant à nouveau frais, une distinction non conflictuelle entre théologie et spiritualité.

  • Titre traduit

    Another knowledge : rules for discernment with Ignatius of Loyola and knowledge of god


  • Résumé

    Are the rules for discernment presented in the spiritual exercises of Saint Ignatius a way for knowing god ? The history of their compilation and study of the context in which they were produced show how much they responded to the preoccupation of a century tormented by religious anxiety and concerned to offer to everyone the means for a renewed knowledge of god. A reading of these rules for themselves by attaching oneself to their thematic and to their form confirm how much they take into account the aspirations of XVIth century man. But the process that they propose is not presented explicitly as aimed at knowing god. Such a silence, refuted by the testimonies of their putting into practice, explicable by the way in which the question of the knowledge of god weighed on the epoch without being able to solve it as such, leads to the discovery in discernment of a way towards another knowledge of god. The originality lies by its going out of the opposition between action and contemplation, to give again a central place to the creative act, to propose a way other than that of thought and to maintaining, by defining it with new words, a non conflictual distinction between theology and spirituality.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (477 f., F.479-886)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.