Interaction cognitive et interface graphique : le cas de la conception/réalisation de logiciels multimédias de formation

par Jacqueline Vacherand-Revel

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Robert Martin.

Soutenue en 1992

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les profonds bouleversements qu'a connu l'informatique avec l'arrivée sur le marché de la micro-informatique ont mis en évidence l'important problème de la relation des usagers avec l'ordinateur. Les interfaces qui sont venues répondre à ce problème et, notamment, le développement des modalités graphiques et spatiales, ont introduit un champ nouveau à l'expression des connaissances et original pour l'action et les modes d'interaction que les usagers peuvent mettre en oeuvre. Néanmoins, la question de l'interaction avec ce type d'interface se pose, est-elle en mesure de soutenir et même de favoriser des taches cognitives complexes dont la finalité n'est pas forcément une production graphique? Et si oui, quelle modélisation peut-on proposer de ce travail cognitif spécifique qui se développe dans une interaction à plusieurs modalités ? Ce questionnement fut abordé dans le contexte particulier de l'enseignement assisté par ordinateur (E. A. O. ) en formation d'adultes dans un environnement multimédia. L'investigation sur le terrain a reposé sur une approche clinique en situation réelle d'interaction et a privilégié la méthode des protocoles individuels verbaux et nonverbaux. L'analyse de l'activité de conception-réalisation, de cinq experts en situation d'interaction, a permis de circonscrire et d'explorer un espace cognitif spécifique et de proposer un modèle, pour penser l'interaction cognitive, dans le cadre d'une approche de l'interaction personne-machine centrée, non pas sur le dispositif informatique, mais sur l'usager en tant que sujet.


  • Résumé

    With the advent of micro-computers, computing underwent a major evolution which brought to the foreground the important problem of person-machine interaction. The interfaces developed, especially the graphical and spacial interfaces, created a whole new field for knowledge expression and an original space for users actions and interaction. Nevertheless, interacting with such interfaces raises specific question : can these interfaces sustain, even facilitate complex cognitive tasks not necessarily graphically oriented ? If so, what would be an appropriate modelling of this specific cognitive work that takes place when interacting in this different modalities? This problem was explored in the particular context of computer assisted learning (C. A. I) in adult training within a multimedia environnement field observations with a clinical approach took place during an ongoing interactive work situation, the main method consisting of verbal and non-verbal individual protocols. Analysis of the design-production activity of five experts in interaction resulted in circumscribing and exploring a specific cognitive space and in the proposal of a model of cognitive interaction, within the framework of a person-machine interaction, centered, not on the computer system, but on the user as subject.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (383 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.